Commune IV : Assetou Sangaré dote le PSDA d’un siège flambant neuf

69

Le Parti Social Démocrate africain fait son petit bonhomme de chemin sur l’échiquier politique national.  A Lafiabougou, la mobilisation était  à la hauteur de l’attente lors de la cérémonie d’inauguration du nouveau siège du PSDA en présence de Ismael Sacko, président du parti. C’était samedi 11 février 2017.

L’initiative de ce nouveau siège vient de la brave femme politique Assetou Sangaré, désormais première vice-président du parti social démocrate africain. Elle était à l’honneur grâce aux témoignages des associations de jeunes, de femmes, mais aussi ses pères et mamans venus très nombreux pour témoigner leur gratitude à l’endroit de Assetou Sangaré qui consent d’énormes efforts à l’endroit des personnes âgées dans le quartier.

Les représentants des partis politiques à savoir RPM, PRVM FASOKO,  ASMA, Yèlèma, UFC, FARE et l’association KAOURAL n’ont pas manqué de témoigner de la bonne collaboration de cette jeune femme au crépuscule de sa politique.

Heureuse de voir la cour du siège refusé du monde, Assetou Sangaré a exprimé son immense joie d’accueillir ses camarades à l’occasion de l’inauguration du siège à Lafiabougou. Consciente de l’immense responsabilité qui est la sienne au sein du parti, elle a déclaré : « Nous  hisserons le parti parmi les premiers de la commune IV ».

Appréciant le leadership de sa présidente, Ismael Sacko, président du parti n’a pas manqué d’éloges à l’adresse d’elle pour avoir positionné le parti parmi les dixièmes à l’issue des élections communales. Ce score du parti s’explique selon lui par le fait que, cette ancienne leader du Yèlèma venait juste de démissionner à deux semaines de la date limite du dépôt des dossiers. Malgré tout, le parti se classe à la 10ème palce  sur 25 partis politiques.

Au nom du parti PSDA, M Sacko a salué la belle initiative de sa vice-présidente pour cet événement heureux. L’occasion a été bonne pour le président d’évoquer le degré d’implantation du parti à l’intérieur du Mali. Au total, le parti a réalisé une dizaine de conseillers sans maire. D’après lui,  le parti PSDA est implanté à Ménaka et Gao. La cérémonie s’est achevée par la coupure du ruban symbolique suivie d’une visite guidée.

M L Fofana


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here