Soutien à une éventuelle candidature d’IBK en 2018 : Le parti UM-RDA se réserve

39

Le nouveau bureau issu du 2ème congrès ordinaire de l’Um-Rda était face à la presse le week-end dernier. Cette occasion a été mise à profit par le nouveau président du parti, Ibrahim Bocar BAH, de partager les résolutions issues du congrès, mais aussi, de se prononcer sur les questions brulantes de la Nation. S’agissant du soutien du parti à une éventuelle candidature d’IBK en 2018, la réponse du président est on ne peut plus clair : « nous soutenons IBK jusqu’à la fin de son mandat et après on verra bien… »

Si certains chefs de parti politique, présents dans le gouvernement, comme Amadou Koïta ; Soumeylou Boubèye Maiga, crient sur tous les toits pour soutenir une éventuelle candidature de l’actuel président de la République IBK aux élections présidentielles de 2018, tel n’est pas le cas de l’UM-RDA, un parti de la majorité présidentielle représenté d’ailleurs dans le gouvernement en la personne de Madame Racki TALLA, ministre du Travail et de la Fonction Publique.  Le nouveau président de ce parti, Ibrahim Bocar Bah, s’est réservé sur la question. « Nous soutenons les actions du président de la République IBK jusqu’à la fin de son mandant… en 2018 le Comité exécutif du parti décidera le chemin à prendre », a-t-il déclaré tout de go. Avant d’ajouter : « nous ne pouvons pas dire pour l’instant si nous soutiendrons une éventuelle candidature d’IBK en 2018. Nous attendrons 2018 où nous déciderons du chemin à suivre et ce pour l’intérêt de notre parti ».

Se prononçant sur le bilan de la gestion des quatre ans d’IBK, le président Ibrahim Bocar Bah a indiqué que ce dernier a hérité d’un pays dans une situation difficile et exceptionnelle. Sans avoir occulté certaines difficultés que traverse le pays à cause de la mauvaise gestion, il a indiqué cependant que  beaucoup progrès ont été enregistrés par le régime IBK.

En ce qui concerne la question du front social en ébullition en ce  moment-ci, le président Bah a exprimé que le gouvernement est en train de travailler d’arche pied pour améliorer les conditions des travailleurs.

« C’est notre représentant au gouvernement qui est chargé de ces problèmes, nous savons qu’elle (la ministre TALLA) est en train de mettre tout en œuvre pour apporter des solutions idoines aux revendications des différents syndicats… », a expliqué le président Bah.

En outre, le président Ibrahim Bocar Bah entouré de ses vice- présidents, s’est aussi prononcé sur ses ambitions pour le parti UM-RDA.  « Au cours de ma présidence, je ferai en sorte de restaurer, de réhabiliter les valeurs morales d’éthique et de gouvernance qui habitaient nos pères fondateurs», a-t-il souligné. Selon lui, ces valeurs ont donné l’énergie, la rigueur morale et les capacités indispensables pour conduire le pays à l’indépendance. «Au total, ces idées ne sont que des orientations et des ébauches que nous allons approfondir dans le nouveau document de mandature 2017-2022 auquel nous allons rapidement nous atteler», a laissé entendre le président Ibrahim Bocar Ba.

Avant de conclure en remerciant le président IBK qui a contribué beaucoup à la la réhabilitation du président Modibo Keita ; en donnant son nom à l’aéroport international Bamako-sénou qui se prononce désormais’’ Aéroport international Président Modibo Kéita Bamako-Sénou’’.

Soulignons que cette conférence de presse intervient juste après le lendemain d’une rencontre entre UM-RDA et le principal parti de l’Opposition URD (Union pour la République et la Démocratie).

Que se sont-ils dits ?

 

Aliou Agmour


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here