CSA : toujours des problèmes avec certains groupes armés

41

Vendredi à l’ouverture des travaux, la CPA et la CMFPR ont été priées de quitter la salle. Selon la Médiation, cette décision s’explique par les problèmes internes au sein de la CMA dont ils sont membres. A l’issue de la réunion de Bamako, la Médiation a convié la CMA à trouver des solutions à ces malentendus.

“Vous voulez parler de la CPA et du CMFPR II. Vous savez qu’ils sont membres du CSA, membres du sous-comité thématique, donc sous le parapluie de la CMA. Ceci dit, ils revendiquent encore un certain nombre de choses en relation avec leurs associations et leur participation à certains mécanismes. Ceux-ci étant en discussion, je leur ai personnellement convaincu d’éviter d’assister à cette réunion pour pérenniser la sérénité de ces travaux. Ils ont fraternellement accepté cette proposition. Il y a un certain nombre de malentendus entre ces deux mouvements et les autres mouvements qui appartiennent au même groupe à savoir la CMA. Et nous sommes en train de travailler pour qu’ils puissent parvenir à un accord commun de ce qui doit se faire en ce qui concerne ces points de divergences”, a expliqué Ahmed Boutache, président du Comité de suivi de l’accord et chef de file de la Médiation internationale, au micro de Studio Tamani.


Source : Africatime

Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here