Mouvement pour le Salut de l’AZAWAD Communiqué

23

Le Mouvement pour le Salut de l’Azawad (MSA) porte à la connaissance de l’opinion publique nationale et internationale, qu’il a appris par voie de communiqué numéro 009/2017/CC-CD-CMA du Lundi 13 février 2017, signé de Ilad AG Mohamed au nom d’une partie de la CMA, accusant à tord le MSA d’avoir participé à une mission qui a spoliée, intimidée ou portée atteinte à l’intégrité physique des populations de Tidermène dans la région de Ménaka.
le MSA signale qu’à cette même date du 10 février des troupes lourdement armées étaient venues de la région de Kidal pour perturber la quiétude des populations de la région (qui connait une accalmie depuis un certains temps), en les exposant à tous les risques comme dans ses habitudes passées sans avoir les moyens de les protéger.
C’est dans cette logique que le MSA a mobilisé quelques voitures pour aller protéger nos populations et limiter les dégâts d’une aventure hasardeuse d’une partie de la CMA, qui aurait coûté cher en vies humaines.
Le MSA condamne et dément formellement ces allégations honteuses et mensongères qui n’ont d’autres buts de nuire à la réputation du MSA qui depuis sa création n’a posé que des actes pour aller vers la paix.
Le MSA n’a et ne prendra part à aucun conflit fratricide entre les communautés de l’Azawad pour qui il a la même affection et le même profond respect.
Le MSA appelle la MINUSMA à utiliser les organes compétents pour procéder aux vérifications et situer toutes les responsabilités.
Enfin, le MSA invite les Parties à faire preuve de retenue et rappelle que des allégations infondées de ce genre ne contribuent pas à renforcer la sérénité entre les acteurs.
Menaka,le 13 février 2017
Le chargé de Communication
Mohamed Ag Albachar

Source : aBamako

aBamako