Parti UM-RDA Faso-Jigi : Le président Ibrahim Boubacar Bah soutient qu’il est loin d’être un parti du passé

13

La salle de conférences du Mémorial Modibo Keita a servi de cadre, le samedi 11 février dernier, pour une conférence de presse de l’Union Malienne du Rassemblement Démocratique  Africain (UM-RDA Faso-Jigi). La conférence était animée par le président du parti, Dr Ibrahim Boubacar Bah qui était entouré par ses camarades  Baba Haïdara dit Sandi, 1er  vice-président, Bassirou Diarra, 2ème  vice-président et Ibrahima Ly, secrétaire général du parti.

Cette conférence de presse a débuté par une  brève  présentation sur  le parcours du nouveau président du parti, Dr Ibrahim Boubacar Bah.

Aux dires du conférencier, leur parti est un parti rassembleur. Et c’est ce rôle qu’ils vont jouer durant leur mandat. Pour ce faire, il promet d’écouter tout le monde y compris l’opposition.  Il a réitéré leur appartenance  à la majorité présidentielle. Avant  de souligner qu’ils aideront cette majorité présidentielle à atteindre son but.

« Notre objectif  ultime actuellement est de faire en sorte que  le président IBK réussisse son mandat. Nous avons 71 bougies et nous portons un certain nombre de valeurs comme socle. Notre préoccupation est la population et ses conditions d’existence », a expliqué le conférencier. Avant de préciser que le parti RDA est un parti ancien, mais que les valeurs que le RDA incarne ne sont pas anciennes.

Selon lui, ces valeurs sont pérennes et c’est sur celles-ci qu’ils vont  évoluer vers la modernité et le numérique.

« Donc le RDA est loin d’être aujourd’hui un parti du passé, c’est un parti qui s’appuie sur le passé, qui est conseillé par des sages, mais c’est un parti qui évolue avec son temps », a-t-il martelé.

S’agissant de l’état de la nation, le conférencier dira que d’importantes avancées ont été faites  par le président Ibrahim Boubacar Keita et son gouvernement.

Pour lui, le pays  a été géré  par IBK dans des conditions d’exception. Et dans ces  conditions, il ne parlera pas de bilan, mais plutôt des avancées.  Selon lui, il y a des avancées qui sont réelles et substantielles. Mais aussi, des problèmes importants, notamment la question sécuritaire. Et face à cette situation, c’est leur rôle en tant que  UM-RDA de conseiller le gouvernement.

Parlant de ses ambitions, il dira que leur objectif est de faire de l’UM-RDA un parti qui compte sur l’échiquier politique, qui contribue à la promotion des femmes et des jeunes. Et  faire en sorte que leurs cadres soient positionnés sur l’échiquier politique national, sous régional et international.  Il a profité de l’occasion pour remercier le président de la République Ibrahim Boubacar Keita qui, selon lui, a amplifié leur mouvement et  parachevé la réhabilitation du président feu Modibo Keita et ses compagnons.

Fily Sissoko

 


Source : Maliweb

Maliweb