Ibrahim Boubacar Bah, président de l’Um-Rda Faso Jigi : «Nous soutenons et continuerons de soutenir IBK dans la vérité»

33

Le tout nouveau président de l’Union malienne du Rassemblement démocratique africain (Um-Rda), Ibrahim Boubacar Bah, était face à la presse le samedi 11 février au Mémorial Modibo Keïta. Objectif : partager avec la presse le déroulement de son congrès qui s’est tenu du 22 au 23 janvier et les ambitions du parti.

 À l’entame de son propos, Ibrahim Boubacar Bah a rappelé que son cheval de bataille sera de faire l’Um-Rda, un parti qui compte, qui  contribue à la promotion des femmes et des jeunes, et qui  fait en sorte que ses cadres soient positionnés sur l’échiquier national, sous-régional et international. Il a indiqué que son parti a rencontré le Rpm pour parler de la situation du pays et de l’intérêt commun des Maliens.

Selon le conférencier, l’Um-Rda est un parti rassembleur qui sera toujours à l’écoute tous les partis, y compris ceux de l’opposition. «Nous appartenons à la majorité présidentielle, mais nous voulons avoir notre opinion sur tout ce qui se passe dans le pays», a martelé Ibrahim Boubacar Bah. En ce qui concerne la situation actuelle du pays, le conférencier dira qu’il y a eu des avancées et des problèmes. Avant d’ajouter que le pays est géré dans une situation exceptionnelle marquée par l’insécurité, la crise économique et l’ampleur de la revendication sociale.

«Lorsqu’on gère un pays, on ne dira certainement pas qu’on ne fait pas des erreurs. Il y’a certainement des points qui ont besoin d’être améliorés et c’est de notre rôle en tant que parti politique de conseiller le gouvernement. Nous avons un membre dans le gouvernement. Nous avons beaucoup de regard et de considération pour le président de la République. Nous le soutenons et nous continuerons de le soutenir dans la vérité. Le pouvoir actuel dirigé par IBK a eu des avancés, car on avait un taux de croissance négatif qui est devenu aujourd’hui positif», a déclaré le conférencier.

Le secrétaire général de l’Um-Rda, Ibrahima Ly,  a également informé que son parti a rencontré 5 formations politiques. Il s’agit du Pdes, de la Codem, du Rpm, du parti yelema et de l’Urd. Avant de souligner que son parti a obtenu 258 conseillers et 18 maires aux élections communales du 20 novembre 2016.

Assan TRAORE/Stagiaire

 


Source : Maliweb

Maliweb