Les magistrats dans le bon sens !

17

Après plus d’un mois grève, les magistrats ont enterré la hache de guerre contre le gouvernement. Que ce fut exténuant. Tensions, désaveu, incompréhensions, le combat n’a pas connu que des sourires. Les magistrats avaient fait monter la barre très haut afin de leur permettre l’exercice le plus honnêtement possible de leur profession.

La cérémonie de signature du procès-verbal de conciliation entre le SAM, par son président Cheick Mohamed Cherif KONE, le Gouvernement à travers les Ministres Mamadou Ismaila KONATE et DIARRA Raki TALLA, et les Conciliateurs par l’organe du Président Amadi Tamba CAMARA. Les magistrats par la voix de Dramane Diarra remercient beaucoup le peuple et les forces vives de la Nation pour la solidarité et l’accompagnement exprimés aux Magistrats à l’occasion de ce processus de revendications. Toujours selon le secrétaire aux relations extérieures : « Les résultats ne sont certes pas ceux attendus, mais, naturellement les revendications sont un processus. Par ailleurs, des points demeurent à vider comme la grille salariale, le statut de la Magistrature, la transposition du Décret n-0837/du 10 novembre 2014, et l’indemnité de monture. Courage à tous les Magistrats. Et bonne reprise. Le SAM et le SYLIMA ont résisté à toutes sortes de tentatives consistant à les diviser. Ça failli marcher puis les esprits s’étaient échauffés un moment. Certains ont même vu la création éventuelle d’un troisième syndicat de magistrats. »

Comme dans toute revendication, les discussions ont été houleuses et parfois, les positions inconciliables. Cheick Chérif Mohamed Koné président du SAM et Dramane Diarra secrétaire aux revendications du même syndicat s’étaient vu désavouer par les autres qui n’avaient pas la même lecture.

Aujourd’hui, la grève est suspendue, les hommes et les tribunaux seront occupés dès ce lundi pour le plus grand bonheur de citoyens et justiciables.

Ammi Baba Cissé

Source : aBamako

aBamako