Milieu judiciaire : les greffiers en grève ce matin

9

Après l’échec des négociations avec le gouvernement, le Syndicat autonome des greffiers, secrétaires de greffe et parquet (Synag) part en grève aujourd’hui pour 72 heures.

Après la suspension du mot d’ordre de grève des magistrats, les greffiers, secrétaires de greffe et parquet entre dans la danse ce mercredi. La confirmation nous a été faite par le président du Synag, Hadiya Dioumassy. Cette grève a pris effet après l’échec des négociations avec le gouvernement. « Les négociation avec la partie gouvernementale a échoué. Par conséquent, le mot d’ordre de grève de 72 heures est maintenu », a-t-il précisé.

Dans le préavis de grève déposé le 30 janvier 2017, le Synag exige l’application des résolutions du dialogue national organisé par le ministère de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux. Les doléances sont d’ordre institutionnel et matériel. Il s’agit de la relecture du statut qui régit le corps, l’allocation d’une indemnité de participation à la judicature, l’amélioration de l’indemnité de responsabilité de représentation, les primes de logement, la relecture des décrets portant tarif en matière de suivi commercial social, le décret portant tarif en matière pénale et les dotations des greffes en guide pour uniformiser la pratique des greffes au niveau de toute l’étendue du territoire.

Youssouf Coulibaly


Source : Africatime

Africatime