RPM : Ousmane Koné à l’écoute des militants de Yanfolila et Bougouni

7

Le président de la coordination régionale du Rassemblement pour le Mali (RPM) de Sikasso, Ousmane Koné, a sillonné les 11 et 12 février 2017 des localités des cercles de Yanfolila et Bougouni pour faire le bilan des  communales du 20 novembre 2016 et poser les balises des prochaines élections régionales.

A Yanfolila, la délégation sous la conduite du ministre Ousmane Koné, a rencontré les militants des 12 communes avec à leur tête le secrétaire général, l’honorable Mamédy Sidibé. Ce dernier  a fait le bilan des communales du 20 novembre 2016. Là-bas, le parti a enregistré une avancée notable comparativement aux élections précédentes.

De 23 conseillers en 2009, le RPM s’est retrouvé aux termes des élections avec 46 conseillers communaux, soit un taux de progression de 100 %.  Le parti qui ne détenait qu’un seul maire en 2009 a pu obtenir trois maires cette fois-ci.

L’honorable Sidibé a fait également le point  des difficultés rencontrées lors des élections dernières. Il s’agit, entre autres, de l’établissement des listes électorales qui a impacté les résultats.

Cependant, dira-t-il, le cercle n’a pas connu de liste parallèle comme ce fut le cas dans certaines communes. La section  recommande aux responsables du parti dans la région de Sikasso d’accompagner les structures locales à travers l’appui-conseil et des visites permanentes ainsi que la création d’emploi pour les jeunes, la création d’un centre de transformation pour les femmes du cercle.

Le chef de la délégation, Ousmane Koné a transmis les sincères remerciements du président IBK et des cadres du parti. Il a invité les militants à Yanfolila à enterrer les différends pour faire face aux  élections prochaines, notamment les régionales.

Pour l’emploi des jeunes et les activités génératrices de revenus pour les femmes,  il dira qu’ils sont des préoccupations majeures des plus hautes autorités du pays. “Ils passent par la promotion de l’entrepreneuriat jeune”, a indiqué le MUH, président de la Coordination. Il a exhorté les nouveaux élus à s’investir dans le développement communautaire et à raffermir les liens au sein du parti. Il est attendu l’ouverture prochaine d’un centre de transformation au compte des femmes de Wassoulou, qui sera soutenu par les cadres du parti.

 

L’étape de Bougouni

A Bougouni, Bissi Coulibaly a fait le point des résultats obtenus par le parti le 20 novembre. Un score du RPM jugé  satisfaisant, dira-t-il. Avec 2 postes de maire en 2009 et 23 conseillers municipaux, à l’issue des dernières communales, le parti compte  6 maires et 71 conseillers en 2016. Il a été question également des difficultés liées au niveau de formation des délégués et les incompréhensions dans l’établissement des listes électorales, etc.

A Bougouni, Ousmane Koné, a invité les militants à la cohésion. Il a assuré que la Coordination régionale envisage d’organiser des séries de formation à l’intention des élus du parti sur la relation entre le maire et les conseillers ainsi que sur les attributions du maire.

Cette mission rentre dans le cadre des activités de la coordination de Sikasso pour préparer les régionales, prévues fin mars 2017. D’autres localités ont reçu les mêmes types de visite. Il s’agit de la ville de Sikasso, Koutiala, Yorosso, Kadiolo. Ces missions étaient sous la conduite de Bakary Togola, le ministre Nango Dembélé et le président du HCC, Mamadou Satigui Diakité.

O. D.


Source : Maliweb

Maliweb