14ème session du Conseil d’Administration de la Canam/ Le budget arrêté en recettes et dépenses à 53 011 500 000 FCFA- Mamadou Kanè de l’UNTM remplace Cheick Oumar DIA PCA sortant

37

Le mardi 14 février 2017 le conseil national du patronat du mali a abrité ladite session, en présence des administrateurs, du président du conseil d’administration sortant et celui rentrant, ci-dessus nommés.

Les points inscrits à l’ordre du jour mentionnaient entre autres l’examen et l’adoption du procès verbal de la 13ème session ordinaire du conseil d’administration, l’examen et l’adoption de l’état de mise en œuvre des recommandations de la 13ème session ordinaire, l’examen et l’adoption du programme d’activités et du projet de budget 2017 et questions diverses.

Dans son discours d’ouverture, le PCA sortant a fait le bilan des actions posées durant l’année 2016 notamment dans le domaine de l’immatriculation, de l’organisation de campagnes de sensibilisation entre autres dans les garnisons militaires, la production et la distribution de récépissés et cartes d’assurés, la signature de conventions sectorielles avec de nouveaux prestataires de soins, l’information, la sensibilisation et la formation des prestataires de soins, le recouvrement des cotisations. Les opérations liées au changement du système actuel de gestions de l’AMO en migrant du logiciel ESQUIF à PREMIUM, système intégré plus moderne et plus performant ont constitué un des dossiers les plus marquants.

Au titre de 2017, le programme d’activités se dégage comme suit et portera essentiellement sur la poursuite de la mise en œuvre du système intégré d’identification biométrique de type web services, la poursuite et le renforcement des opérations d’immatriculation par l’intensification de la campagne d’enrôlement de proximité ainsi que l’observation d’une plus grande célérité dans la production des cartes, l’amélioration de l’accès aux soins à travers la mise en place d’espaces AMO dans les structures de soins au niveau régional et l’allègement du parcours des soins au sein des structures sanitaires… pour ne citer celles-ci.
Ainsi le budget arrêté pour la réalisation de ces activités se chiffre à 53 011 500 000 FCFA soit une hausse de 25,93% par rapport 2016 soit 42 096 295 010 FCFA.

Bany

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here