Cheickne Camara : Un enseignant au service du Mali

2

S’il y a des hommes et des femmes qui font le Mali, Cheickné Camara en fait partie. La soif d’être utile, la confiance en soi, l’humilité et le travail bien fait ont forgé le destin de ce natif de Youri (Cercle de Nioro du Sahel)

” La meilleure des connaissances est celle qui mène l’homme vers les hommes “. Cette citation de Seydou Badian Kouyaté résume à elle seule la vie et l’œuvre de Cheickné Camara. Enseignant rigoureux, sorti de l’Ecole Normale Supérieure de Bamako, est au service du Mali.

De prime à bord, ce qui frappe chez l’homme, c’est son sourire comme pour dire l’espoir est permis. Oui, espoir de voir l’école de la République en marche. L’éducation des enfants du Mali, il en a fait son cheval de bataille. Promoteur des écoles ” Platon ” il œuvre nuit et jour pour une école de qualité. Ainsi, avec force et conviction, il affirme ” Notre école est malade de ses élèves qui pour la plupart se laissent entraîner par la facilité et la paresse; de ses enseignants mal ou peu formés; gagnés par l’esprit mercantile; de ses autorités qui ont permis à n’importe qui d’enseigner ou d’ouvrir des écoles; enfin de ses parents d’élèves qui ont oublié leur rôle dans l’éducation des enfants ».

L’homme est aussi d’un commerce facile avec une allure imposante. Allure qui renseigne sur la noblesse de sa famille.

En effet issu d’une famille maraboutique de par sa mère. Il va porter le nom de Cheickné Hamaoulah, C est ” Saint homme de Nioro du Sahel” certainement que sa famille orientée vers l’école coranique rêvait de voir le jeune Cheickné marcher sur les traces de son homonyme.

Le destin a tranché : Cheickné ne sera pas érudit ou marabout.

Mais à l’image de son homonyme qui a eu des milliers de talibés (élèves), Cheickné à son tour comptera des milliers de disciples (élèves et étudiants).

Certains de ces ouailles parlent de l’enseignant dans des termes qu’on réserve uniquement aux morts.

Le destin a voulu Cheickné enseignant!

Le philosophe qu’il est, sait que le hasard n’existe pas ” C’est le chemin que Dieu emprunte pour rester dans l’anonymat ” pour parler comme Albert Einstein.

Apprécié de tous, l’enfant de Youri est vu comme un modèle. Un exemple pour la génération.

Seul défaut : il est d’un franc -parlé rare. Défaut dans un pays comme le nôtre où on préfère toujours caresser dans le sens du poil.

” Je ne sais pas garder mes sentiments. Je dis ce que je pense. Quand je me fâche ça se lit sur mon visage” soutient-il

Cheickné Camara depuis un certain temps s’est engagé dans la politique pour apporter sa pierre à l’édifice comme on le dit. Cheickné Camara rend service au Mali et à son école et cela sans tambours ni trompettes. Oui, l’humilité, c’est la marque des grands hommes.

Pour le Mali est en crise depuis 2012, Cheickné lance un appel “que chacun en ce qui le concerne s’investisse pour le grand bonheur de tous”.

Respecté et digne serviteur de l’école malienne, Cheickné Camara est un amoureux du savoir. Les livres, restent sa passion. Son rêve : servir, toujours servir le Mali et l’Afrique.

Abdoul Latif

Source : aBamako

aBamako