Préservation de l’écosystème au Mali : NSukala signe avec EcoPower Sahel un contrat de vente d’Ethanol

10

e partenariat Vente/achat d’Ethanol a été scellé à travers une convention signée le mardi 14 février 2017 dans la salle de réunion du Ministère du Développement Industriel. Les deux parties étaient représentées par Chen Zhi Jian, Directeur Général de NSukala et Aliou Diawara, Directeur Général d’EcoPower Sahel. C’était en présence des ministres Aly Mohamed Ag Ibrahim, du Développement Industriel et Mme Keïta Aïda NBo, de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable.

Par cette convention, le Nouveau Complexe Sucrier du Kala Supérieur (NSUKALA-SA) va désormais fournir à la société EcoPower, dix millions (10 000 000) de litres d’alcool éthylique (Ethanol) par an, avec une capacité d’extension de 20%. Le montant total du contrat est fixé à trois milliards soixante millions (3 060 000 000) FCFA, hors taxes. La société NSukala s’engage à céder le litre d’Ethanol à EcoPower à 306 FCFA. Cette offre est intéressante du fait qu’avec 1 litre d’Ethanol, on peut faire la cuisine pendant 06 heures.
Pour le Directeur Général de NSukala, ce projet « marque l’initiative du ministre du développement industriel ». Il a présenté son entreprise comme un fruit de la coopération sino-malienne dont la production était destinée à l’exportation dans les pays voisins. Chen Zhi Jian se réjouit que dorénavant, sa consommation locale permette de protéger l’écosystème, créer de l’emploi et réduire la dépendance vis-à-vis du charbon de bois.
Le Directeur Général d’EcoPower n’a pas manqué de se réjouir du fait que son entreprise va piloter cet excellent et stratégique projet. Lequel permettra la valorisation des produits agricoles, la diminution de l’effet de serre, la réduction de la pauvreté et la réduction du déficit écologique. A sa suite, le Président du Conseil de Surveillance de son entreprise, Oumar Diallo, a présenté les différents types de réchauds dont il a démontré le système de fonctionnement. A l’en croire, ces réchauds sont faciles à manipuler, ne polluent pas et ne comportent aucun danger.
Mme le Ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable a recommandé un changement de comportement face au réchauffement climatique. Ce qui exige, selon elle, la protection de l’environnement par la mise à disposition de réchauds écologiques tels ceux à base de bioéthanol. Une pratique qui permettra d’éviter la désertification.
Le Ministre du Développement Industriel a indiqué pour sa part, que la Constitution du Mali consacre parmi les engagements du peuple souverain, l’amélioration de la qualité de la vie et la protection de l’environnement. Ce qui cadre aussi, d’après lui, avec les priorités essentielles du Chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Kéita.
Aly Mohamed Ag Ibrahim a rappelé que l’énergie du bois représenterait 74% de la consommation énergétique pour le charbon, dont 84% sont utilisés pour la cuisson en milieu rural. Toute chose qui détériore les formations forestières. Ce, avec une baisse 5,35% du PIB soit 79 milliards FCFA. D’où sa conviction que ce contrat « contribuera à la promotion des réchauds à bioéthanol qu’EcoPower Sahel s’engage à fournir comme combustible domestique ».
Le ministre du Développement Industriel a souhaité que les unités industrielles, productrices d’énergies vertes, comme NSukala, soient développées et soutenues. Ce, à partir du moment où leur impact est positif sur le plan écologique, économique et sanitaire.
Gaoussou M Traoré

Source : aBamako

aBamako