Profond malaise au sein de l’opposition politique: Visite surprise de Tieblén Dramé dans les familles fondatrices de Bamako… Le camp Soumaïla Cissé s’interroge !

12

La visite inattendue du virulent Tiéblén Dramé aux familles Fondatrices de Bamako réputées proches de Koulouba, augure-t-elle le retrait pur et simple du PARENA de l’Opposition Républicaine et Démocratique à travers l’entrée du visiteur dans le prochain Gouvernement d’IBK ? C’est, en tout cas, la question désormais sur toutes les lèvres depuis jeudi dernier, date de la visite surprise.

C’est à la tête d’une forte délégation composée des membres de la Direction du Parti que Tiéblen Dramé a rendu jeudi dernier, une visite de courtoisie aux familles Fondatrices de Bamako à Niaréla, Bagadadji, et Dravéla. Les visiteurs ont été reçus avec tous les honneurs dévolus à leurs rangs. Les échanges ont porté sur les questions d’actualité et de société. Les deux parties ont convenu de pérenniser ce genre de rencontre. Une banalité ? Pas si sûr. Et pour cause.

Approchés par nos soins, un proche de Soumaïla Cissé et non moins chef de file de l’opposition Démocratique et Républicaine dit ignorer tout de la visite du jeudi 09 Février dernier dans les familles fondatrices. Et pour se consoler, ce cadre de l’URD ajoute que pareilles initiatives relèvent du pouvoir discrétionnaire de tout parti membre de l’Opposition. Qu’à cela ne tienne !

Cette prise de contact du directoire du PARENA avec les familles fondatrices de Bamako (une première du genre) s’avère à l’origine de nombreuses supputations au sein de l’Opposition. Et pour cause.

Le patriarche des Niaré à savoir Mamadou Niaré n’a fait le moindre secret de son rapprochement avec le Pouvoir en place. La cérémonie de sa récente investiture a d’ailleurs mobilisé la quasi-totalité du Gouvernement. Aussi, IBK lui voue égards et considérations comme l’atteste l’offre généreuse d’un véhicule 4X4 tout neuf. Bref, tous les Observateurs sont d’avis que les familles Fondatrices sont acquises à la cause du Pouvoir en place et qu’elles s’appliquent consciencieusement à le soutenir.

La visite de Tiéblén Dramé est donc assimilée, sous ce prisme, à une tentative de rapprochement du PARENA de la mouvance présidentielle et par conséquent, de son retrait pur et simple de l’Opposition. C’est du moins, la lecture faite par certains membres de ladite Opposition.

Il faut dire, en tout état de cause, que le PARENA constitue un des maillons essentiels de cette Opposition tant par la dimension du Parti et de ses cadres que par la pertinence de ses arguments contre le Gouvernement. Son éventuelle adhésion constituera donc autant une aubaine pour le régime d’IBK que son retrait s’avérera une immense perte pour le chef de file de l’Opposition.

B.S. Diarra

Source : aBamako

aBamako