Une part importante des migrants en France sont diplômés du supérieur

18

Une étude publiée, ce mercredi, assure que les migrants qui s’installent dans l’Hexagone font partie de la population la mieux éduquée de leur pays. Pour certaines nationalités, ils sont même davantage diplômés que les Français natifs.

Loin des stéréotypes, l’Institut National d’Études Démographiques (Ined) apporte un nouvel éclairage sur la population immigrée en France. Mathieu Ichou, sociologue à l’Institut, a utilisé les données du recensement de la population française de l’Insee de 2010 à 2014. À partir de ces statistiques, il a étudié le cas des personnes majeures qui ne sont pas nées sur le sol français mais qui résident maintenant en France. Le chercheur a pris en compte les 16 pays d’origine les plus fréquents dans cette population, majoritairement des pays européens: le Royaume-Uni, la Belgique, l’Allemagne, la Pologne, la Roumanie, l’Espagne, l’Italie, la Serbie, le Portugal, mais aussi dans le reste du monde: la Chine, le Vietnam, la Turquie, la Tunisie, le Maroc, l’Algérie et le Sénégal. Les chiffres produits donnent l’image d’une population bien plus éduquée qu’on ne le croit souvent.

Si les résultats de cette étude sont moins surprenants pour les pays européens, où l’on trouve des systèmes éducatifs équivalents au système français, les données sur les migrants issus des pays en développement sont à distinguer: nombreux sont ceux à avoir un diplôme du supérieur dans leur bagage. Le Sénégal en est une illustration puisque 27,4% des migrants sénégalais ont un diplôme du supérieur, 55,9% ont le brevet des collèges et/ou du baccalauréat, et seulement 16,7% n’ont aucun diplôme.

D’après Mathieu Ichou, l’explication est simple: «Les personnes qui migrent d’un pays lointain doivent avoir beaucoup de moyens financer pour partir. Mais ils ont également besoin d’un capital culturel et de ressources sociales afin de surmonter les obstacles, les complications administratives.»

Avec (…) Lire la suite sur Figaro.fr


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here