1ère réunion du comité national du système d’information policière de l’Afrique de l’Ouest

14

La salle de conférence de la Direction générale de la police a servi de cadre, le mardi 14 février 2017, à la tenue de la 1ère réunion du Comité National du Système d’Information Policière de l’Afrique de l’Ouest (SIPAO/ WAPIS). L’ouverture des travaux de cette rencontre présidée par M. Moussa Ag Infahi, Directeur général de la Police Nationale, non moins président du comité national du SIPAO a eu lieu en présence de M. Dominique Dupont, coordinateur du programme SIGAD, M. Issoufou Yacouba de la Minusma ainsi que plusieurs autres personnalités.

Le SIPAO a pour objet de favoriser l’échange d’informations policières entre les services chargés de l’application de la loi, de coordonner et d’encadrer les activités de gestion des données à caractère personnel. Il a pour vocation de contribuer au dénouement des affaires judiciaires en mettant en synergie les efforts des différentes agences d’application de la loi. Aux dires du Directeur général de la police nationale, Moussa Ag Infahi, le Mali fait partie des pays pilotes qui sont composés de quatre pays à savoir : Bénin, Ghana, Niger et le nôtre. Il a poursuivi en expliquant que le comité national du SIPAO constitue le maillon essentiel de cette chaîne de coordination des informations policières.

A ce titre, dit-il, il est chargé de : mettre une base de données criminelles nationales automatisées en relation avec le programme SIPAO ; favoriser ou susciter la création d’un environnement juridique propice à la collecte, la gestion et l’exploitation des données à caractère personnel par les services chargés de l’application de la loi et conseiller les autorités de décision sur les aspects relatifs aux relations internationales en matière de transfert de données à caractère personnel. A noter que le programme du SIPAO est financé par l’Union Européenne. La mise en œuvre et la coordination est faite par l’INTERPOL.

Source : aBamako

aBamako