Championnat national : L’US Bougouni le CSK sous pression

23

Après deux journées de compétition, les joueurs de la capitale du Banimonotiè et les Centristes occupent la dernière place du classement avec zéro point

La troisième journée du championnat national démarre aujourd’hui avec deux rencontres qui auront pour cadre le stade Modibo Keïta. En première heure, les Onze Créateurs de Niaréla recevront l’Union sportive de Bougouni et en deuxième heure Lafia club de Bamako (L. C. BA), croisera le fer avec l’USFAS.

Les pensionnaires de Niaréla, qui occupent actuellement la 12è place du classement avec 3 points, tenteront de signer une deuxième victoire de rang après leur succès de la précédente journée contre l’AS Black star (1-0). Mais les pensionnaires de Banimonotié l’entendront-ils de cette oreille ? C’est difficile de répondre par l’affirmative surtout quand on sait que l’US Bougouni reste sur un revers (2-0) à domicile face à l’USC Kita.

En tout cas, Bougouni sera inspiré de réagir au risque de se faire déjà distancer. La rencontre entre Lafia club de Bamako et l’USFAS promet également une belle empoignade. Après 2 journées de débats, LC. BA est 6è avec 4 points, alors que l’USFAS est 8è avec 3 points.
Samedi, deux autres rencontres sont au programme, mais cette fois-ci au stade Mamadou Konaté. En première rencontre le Djoliba, 13è du classement avec 1 petit point, en découdra avec l’AS Bakaridjan, qui occupe la 3è place. En deuxième heure, l’Association sportive de Bamako (ASB) sera opposée au Centre Salif Keïta.

Le dimanche, toujours au stade Mamadou Konaté, l’Association sportive de Missira (ASOM) s’expliquera avec Black star de Badalabougou, alors que le CSD s’expliquera au stade Mamadou Diarra H de Koulikoro avec le COB. L’autre représentant de la ligue de Koulikoro, le Nianan sera en déplacement à Mopti où il affrontera le Soni de Gao au stade Baréma Bocoum. Le mercredi 22 février, le Stade malien, actuel leader du classement, sera l’hôte du Mamahira de Kati et 24h plus tard, le Réal accueillera l’USC Kita.

Source : aBamako

aBamako