CHU-CT : Le MEADD au chevet de l’agent forestier blessé à Timissa

16

Le chef de poste Yaya Kéita, blessé par balles à l’omoplate ce samedi à Timissa, région de Ségou, par des assaillants, a reçu au CHU-GT la visite du ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable (MEADD), Mme Kéita Aïda M’Bo.

Le MEADD, Mme Kéita Aïda M’Bo, accompagnée d’une forte délégation, s’est rendu hier à l’hôpital Gabriel Touré pour témoigner la compassion du département au chef de poste Yaya Kéita, victime d’une blessure par balles samedi dernier dans la localité de Timissa, région de Ségou, une zone frontalière avec le Burkina Faso.

En patrouilles ce jour, le chef de poste Yaya Kéita en compagnie de cinq autres agents des eaux et forêts, est tombé dans une embuscade de bandits armés. L’attaque a fait un mort, un guide qui jouait le rôle d’éclaireur dans la zone. M. Kéita, âgé d’une cinquantaine d’années, a été atteint à l’omoplate. Il séjourne présentement au CHU-GT pour des soins.

Le ministre lui a apporté le soutien moral et une enveloppe symbolique. Depuis son admission à l’Hôpital, le ministère n’a managé aucun effort pour sa prise en charge. “Nous allons suivre de près les soins et ferons tout ce qui est possible pour votre prompt rétablissement”, a assuré Mme Kéita.

Le chef du département a profité de l’occasion pour présenter ses condoléances à la famille du défunt, le guide. Cependant, dira-t-elle, des efforts sont en cours pour doter les agents d’équipement sophistiqués leur permettant d’accomplir leur mission régalienne.

Le directeur de l’hôpital, Kassim Sanogo, a promis que tout est réuni pour prodiguer des soins adéquats à M. Kéita ainsi qu’à tous les blessés de guerre. Le chef de poste partage le même local que les blessés du camp du Moc de Gao.

L’attaque de Timissa est la troisième du genre depuis 2012 contre les agents des eaux et forêt dans la région de Ségou. Deux chefs de poste ont été tués. Il s’agit d’Abdoul Koné (Doura) et Philipe Coulibaly (Sokolo). Dans la région de Mopti, deux autres agents ont été tués par des assaillants, hostiles à toute présence de l’Etat dans la zone.

O. D.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here