Préservation de la zone aéroportuaire de Kalabancoro: Le combat de titan du nouveau Maire de Kalabancoro Sud Extension Ladji Issouf Sankaré

19

A peine entré en fonction, le Maire de Kalabancoro Sud Extension, Ladji Issouf Sankaré fait face à deux problèmes majeurs. Le premier est relatif à l’insécurité récurrente dans la commune de Kalabancoro précisément dans les quartiers de Nèrèkoro, Niamakoro courani, Koulouba, Sangha. Et le second problème auquel fait face l’élu, concerne la spéculation foncière autour de la zone aéroportuaire du coté de Kalabancoro qu’il veut coûte que coûte protéger.
Dans le domaine de l’insécurité, depuis l’entrée en fonction du Maire Ladji Issouf Sankaré, ce dernier fait face à de nombreux cas de banditisme dans sa circonscription électorale. Il y’a d’ailleurs quelques jours, plus précisément le samedi dernier, un corps à moitié calciné a été retrouvé à Kalabancoro Nèrèkoro. Les circonstances de la mort de la victime restent encore floues. Jusqu’à présent, l’identité de la victime et les circonstances de sa mort n’ont pas pu être connues. Même si certains soutiennent que c’est un voleur pris en flagrant que les populations ont lynché et brulé vif.
En plus de l’insécurité récurrente dans sa circonscription, le Maire Ladji Issouf Sankaré est confronté à une grande spéculation foncière autour de la zone aéroportuaire du coté de Kalabancoro qu’il cherche, coûte que coûte, à protéger.
En effet, ces derniers temps, malgré l’interdiction des autorités, la zone aéroportuaire dans son ensemble fait l’objet de spéculation foncière de la part d’individus connus pour leur faible pour les terres nues. Après avoir vendu toutes les terres nues disponibles à Bamako et environs en complicité avec certains maires véreux, ils viennent de jeter leur dévolu sur la zone aéroportuaire. Si les autorités des autres zones dont Faladiè Est, Senou… sont en train de les laisser faire, le nouveau maire de Kalabancoro Sud Extension n’est pas de cet avis. Il est décidé à mettre fin à cette situation conformément à la requête des autorités du pays. C’est pourquoi, depuis que cette situation a commencé, il a mobilisé les policiers du nouveau commissariat de police de Kalabancoro qui sont en train de sécuriser jour et nuit l’espace face aux spéculateurs. Aux dires du Maire Ladji Issouf Sankaré, certains construisent même la nuit. C’est pourquoi, il passe régulièrement lui-même, de jour comme de nuit, dans la zone pour se rassurer de la présence permanente des policiers pour sécuriser l’espace.
Modibo Dolo

Source : aBamako

aBamako