Partenariat entre le Mali, le Canada et Unicef : le ministère de la Santé appuyé

17

Dans le cadre du partenariat entre le Mali, le Canada et l’Unicef, le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, vient de recevoir des dons composés de 400 réfrigérateurs solaires et accessoires, 7 véhicules de maintenance, 2 camions frigorifiques pour le transport des vaccins et de 150 kits solaires pour l’éclairage de  plusieurs formations sanitaires.

Ces équipements joueront un rôle crucial dans le renforcement du système de santé au Mali, notamment à travers la réhabilitation des services de santé dans les régions du nord et l’amélioration de la couverture vaccinale des enfants et des femmes à travers le pays. La cérémonie de remise  officielle de ces acquisitions s’est déroulée, le lundi 13 février 2017, dans la salle de conférence du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, en présence de Mme Togo Marie Madeleine Togo, de M. l’Ambassadeur du Canada, Marc André Ferez et du représentant de l’Unicef.

 

Rappelons que depuis le début de la crise en 2012, le Canada soutient le Programme de coopération Mali-Unicef de manière significative avec une somme d’argent qui vaut 65 000 000 dollars canadiens. Cet appui a permis de renforcer de manière importante le secteur de la santé et la nutrition des enfants, en faveur de l’accès à l’eau potable et l’hygiène. Dans la même dynamique, depuis 2015, le Canada joue un rôle crucial dans le renforcement du Programme élargi de vaccination avec une somme qui s’élève à 20 000 000 dollars canadiens pour une période de trois ans. Ce qui a permis le financement de plusieurs dons.

 

Selon le représentant de l’Unicef, il s’agit d’une réelle innovation que le Mali est en train de conduire avec l’appui du Canada pour l’amélioration, la survie et le développement des enfants. Il a ensuite expliqué que le remplacement des réfrigérateurs à gaz et à pétrole par les réfrigérateurs solaires permettra de  conserver des vaccins à des températures constantes. «C’est une innovation qui nous permet de fournir des vaccins de haute qualité aux enfants du Mali afin que chaque enfant commence sa vie protégée contre des maladies mortelles et évitables», a-t-il dit. Et de dire que les avantages du passage au solaire ne s’arrêtent pas là, car cette innovation est aussi économique. Selon lui, le soleil étant gratuit et écologique, contribue à réduire des émissions de gaz à effet de serre.

 

Pour Mme le ministre de la Santé et d’Hygiène publique, Togo Marie Madeleine, ce sont  des millions de vies qui vont être épargnées chaque année grâce à la vaccination. Cependant, a-t-elle souligné, il reste encore beaucoup à faire. Elle a ensuite révélé que, selon les données de l’enquête de démographie et de santé (Eds) et du MICS, moins d’un enfant malien sur deux reçoit tous les antigènes du programme élargi de la vaccination avant son premier anniversaire. A l’en croire, c’est grâce aux partenaires solides et durables que notre pays arrive à atteindre ses objectifs.

 

L’Ambassadeur du Canada, M. Marc André Ferez quant à lui, a réitéré l’engagement de son pays à toujours aider l’État malien, notamment en matière de santé de la population. Il a également souhaité que les équipements mis à la disposition du ministère de la Santé soient utilisés à bon escient.

Par la même occasion, une forte délégation sous la houlette de Mme le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Togo Marie Madeleine, s’est rendue au CSCOM de Safo situé à 15 kilomètres de Bamako pour la remise des équipements et le coup d’envoi d’une campagne de vaccination. Révélons que l’acquisition de ces nouveaux équipements va sans nul doute amoindrir la souffrance de nos concitoyens.

Seydou Karamoko KONE


Source : Maliweb

Maliweb