Lutte contre les infections dans les établissements de santé au Mali : Les spécialistes à pied d’œuvre pour éradiquer le fléau

17

Dans le souci d’améliorer les pratiques de décontamination, nettoyage et désinfection des matériels, des surfaces et des locaux des établissements de soins, la Direction nationale de la santé a organisé, en partenariat avec la Firme ANIOS de la France et sa représentation CTECH au Mali, un atelier d’information et de formation sur les pratiques d’utilisations des produits détergents et désinfectants des laboratoires ANIOS.

Ledit atelier s’est tenu le mercredi 22 février 2017 à la Maison des Aînés de Bamako. L’objectif général de l’atelier est de renforcer les compétences du personnel socio sanitaire et d’autres acteurs en matière de prévention et de lutte contre les infections dans les établissements de santé au Mali. La cérémonie d’ouverture dudit atelier était présidée par le représentant de la direction nationale de la santé, Gaoussou Keïta, en présence du représentant du laboratoire ANIOS, Thomas DELEPLANQUE et d’autres personnalités.

Selon les experts de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la proportion des patients hospitalisés, touchés par les infections nosocomiales dans les structures de soins ; est de 10 à 25% dans les pays en développement. Les quelques études réalisées au Mali ont montré le risque élevé de transmission des infections et leur survenue dans nos structures. En effet, de l’étude relative à l’application des mesures d’hygiènes essentielles, réalisée en 2003 par la Direction Nationale de la Santé, bien qu’il ressorte une forte connaissance du principe de lavage des mains (98,7%), du port de blouse (98%) et du port de gants (90%), force est de constater qu’en pratique le lavage des mains reste observé seulement par 35,7% des agents, le port de gants par 41,4% et l’usage d’autres moyens de protection individuels variant de 17 à 7% dans le pays. Au regard de ce qui précède, les spécialistes de la santé ont donc décidé d’organiser un atelier de formation pour faire face aux défis. Au cours de la cérémonie d’ouverture de cet atelier, le représentant du laboratoire ANIOS, Thomas DELEPLANQUE a fait savoir que le laboratoire ANIOS est un laboratoire Français qui est plus que centenaire, leaders en France et fourni tous les produits d’hygiènes utilisés dans les hôpitaux. A sa suite, le représentant de la direction nationale de la santé Gaoussou Keïta a souligné que le présent atelier est d’importance capitale dans la mesure où il permettra de renforcer les compétences du personnel socio sanitaire.

Selon lui, au Mali, les infections en milieu de soins constituent un problème de santé publique. «Je sais que nous pouvons compter sur la disponibilité, l’engagement, la détermination de tous pour que les résultats issus de cet atelier contribuent au renforcement des compétences en matière prévention et du contrôle des infections dans les établissements de santé de notre pays », a conclu le représentant de la direction nationale de la santé.

Aguibou Sogodogo


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here