La nuit du mérite sportif: Adama Mariko président de la Femaka récompensé

48

Le Comité national Olympique et sportif du Mali a tenu la 7e édition de sa traditionnelle Nuit du mérite sportif le samedi 25 février 2017, à Bamako. A l’issu des travaux, Me Adama Mariko, ceinture noir 8e dan, président de la Fédération malienne de karaté (FM Karaté) a été désigné meilleur dirigeant sportif de la saison écoulée.
Initiée par le Comité national Olympique et sportif du Mali (CNOSM) afin de rendre un hommage aux sportifs les plus méritants, la Nuit du mérite sportif entend reconnaitre, le travail abattu par tous ceux et toutes celles qui se sont battus pour la promotion du sport, qu’ils soient de ce monde ou pas. Sous les regards vigilants de la Première dame du Mali Mme Keïta Aminata Maïga le trophée du meilleur dirigeant sportif de l’année 2016 a été remporté par Me Adama Mariko, Président de la Fédération malienne de Karaté. Cette reconnaissance du mérite est le fruit des immenses efforts consentis par l’homme dans le cadre du développement de sa discipline et des résultats mémorables enregistrés sur le plan continental et international.
« Je suis très ravi d’avoir eu ce trophée. Je le dédie à Me Abdoul Wahab Traoré dit Bob et au ministre des Sports Housseini Amion Guindo. Me Bob pourquoi, parce que c’est lui qui a guidé mes premiers pas et qui m’encadre toujours », a-t-il révélé, avant d’ajouter que les exploits du karaté malien sont rendus possibles grâce au soutien du ministre des sports qui a permis à la Fédération d’avoir un siège. « C’est grâce à sa clairvoyance qu’on a également pu avoir un dojo fédéral dans les vestiaires du Stade Modibo Keita de Bamako », a-t-il indiqué.
L’équipe nationale de karaté du Mali est montée sur la haute marche du podium des derniers championnats d’Afrique Cadets, juniors et Espoirs de la Zone II que le Mali a abrités au mois de septembre dernier. A la grande surprise de tout le monde, les Aigles ont glané 18 médailles en or contre 17 pour le Sénégal, un grand morceau de karaté ouest africain. Pour le premier responsable du karaté malien, le trophée de meilleur dirigeant sportif qui lui vient d’être remis est un signal fort. Il doit avec son équipe redoubler d’efforts pour faire honneur à son statut.
Parlant des autres récompenses, au chapitre du devoir de mémoire, des diplômes de reconnaissance ont été remis à Fatoumata Siré Diakité, ancien membre du CNOSM, Mamadou koroba Traoré de la lutte amateur et Mamadou Diong dit Beydi, ancien vice-président de la Ligue d’athlétisme de Kayes (paix à leurs âmes). Des prix spéciaux ont également été remis à Me Cheick Traoré, précurseur de l’Aïkido au Mali, Me Raymond Coulibaly du judo, Mamadou Diakité dit Doudou, ancien footballeur et Me Bakary Diawara dit Yankee du Taekwondo. La meilleure sélection nationale a été celle des cadettes filles de Basket qui ont été sacrées championnes d’Afrique de leur catégorie la saison écoulée. Et le meilleur dirigeant fair-play n’est autre que Yaya Ouattara, ancien président de la Fédération Malienne de cyclisme.
Moussa DIARRA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here