CNTS: 32% du personnel menacés de licenciement !

66

Cette année, le Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS) est confronté à d’énormes difficultés. C’est le Pr Mourinou Baby, directeur général du CNTS qui l’affirme. C’était jeudi dernier, au cours du Conseil d’Administration, présidé par Dr Salif Samaké, représentant le ministre de la Santé.

En 2017, le budget du Centre National de Transfusion Sanguine a été réduit de 8% en chutant de 915 millions FCFA en 2016 à 843 millions FCFA. Une situation qui intervient au moment où le directeur du centre décrie le faible niveau du budget et le manque de ressources humaines. La contrainte budgétaire n’est pas la seule équation à laquelle le Pr Baby doit rapidement trouver une solution. En effet, 32% du personnel du CNTS sont payés par les partenaires, notamment le Centre pour le Contrôle et la Prévention des Maladies (CDC) et le Fonds mondial. Problème: les accords de coopération avec ces organismes prennent respectivement fin en mars et en décembre prochain.
A la 26e session ordinaire du Conseil d’Administration, le Directeur général du CNTS a jugé le bilan de l’année écoulé positif. «Malgré quelques contraintes, le bilan de l’exercice écoulé est reluisant. En témoigne, le taux de mobilisation des ressources (94%) et le taux d’exécution des dépenses (96%)», s’est félicité le Pr Mounirou Baby. En 2016, le CNTS a collecté 75 813 poches de sang dont 53 222 à Bamako. 26 206 unités de produits sanguins ont été distribuées aux hôpitaux publics et privés agréés. Deux constats se dégagent: 89,8% des donneurs sont des hommes et seulement 26,43% des donneurs sont des volontaires.
Dans son discours d’ouverture, Dr Salif Samaké a assuré que le département de la Santé ne ménagera aucun effort pour la mise en œuvre des résolutions et recommandations formulées lors de ces assises. Le représentant du ministre de la Santé a aussi exhorté les uns et les autres à s’engager dans le processus de certification et d’accréditation en cours avec la Société Africaine de Transfusion Sanguine.
Le Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS) est un établissement public à caractère scientifique et technologique. Il a pour mission de collecter, analyser, préparer, conditionner et conserver le sang humain et ses dérivés. Le sang ainsi conservé est distribué aux établissements sanitaires publics et privés agréés.

Mamadou TOGOLA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here