Vulgarisation agricole: Sasakawa, le diner d’anniversaire qui rassure

8

Mercredi 1er mars, l’Association Sasakawa Global 2000 a fêté ses 30 ans d’existence à Grand Hôtel de Bamako. C’était aussi la célébration de 20 ans de collaboration avec le monde rural malien, selon les responsables de l’ONG japonaise. Dr Juliana, la directrice général de Sasakawa Global 2000, a profité de l’occasion pour rappeler le parcours de son organisation.
Le diner au cours duquel plusieurs artistes se sont produits a été l’occasion de remercier les partenaires de l’ONG. Selon, la directrice générale de l’Association Sasakawa pour l’Afrique, Sasakawa Global 2000 est l’œuvre née de l’élan de solidarité parti du Japon pour venir en aide aux pays de la Corne de l’Afrique où sévissait la sécheresse en 1980.

Depuis cette date, l’ONG japonaise n’a pas quitté l’Afrique, même si de 15 le nombre des pays s’est réduit à quatre : le Mali, l’Ouganda, l’Ethiopie et la Somalie. Son ambition est de venir en aide aux petits producteurs pour les aider à atteindre la sécurité alimentaire à travers des techniques et technologies modernes.

Pour la directrice générale de l’Association Sasakawa pour l’Afrique, les actions menées depuis 30 ans sur le continent africain ont permis de réaliser des progrès. «Nous avons atteint 400 000 producteurs », a-t-elle fait savoir. Il s’agit maintenant de permettre à ces petits producteurs de passer à une agriculture plus porteuse de progrès économique.

Le secrétaire général du ministère de l’Agriculture, Abdoulaye Amadoun Maïga, s’est félicité de l’organisation du diner d’anniversaire. «Il nous a permis de comprendre tout le processus de l’Association Sasakawa», a-t-il déclaré. Et le représentant du ministre de l’Agriculture de continuer en affirmant que l’ONG n’a eu cesse de développer des projets pour l’agriculture malienne depuis qu’elle intervient au Mali.

Au nombre des réalisations de l’Association Sasakawa sur le territoire malien, il y a des actions de vulgarisation, notamment une large diffusion des techniques agricoles. On peut citer plus précisément l’introduction de la variété Démba Niouma, une variété de maïs qui a boosté le rendement de plusieurs producteurs. Il y a aussi les variétés de riz Nérica.

Autre réalisations, selon secrétaire général du ministère de l’Agriculture: la création des coopératives agricoles pour la commercialisation des produits agricoles. A cela s’ajoute aussi la mise en place de la Bourse de céréales, une initiative qui élimine les intermédiaires profitant de la faiblesse économique des paysans. En fin, la formation de cadres à travers un programme diplômant appelé Safe complète la liste des réalisations de l’ONG.

Soumaila T. Diarra

Source : aBamako

aBamako