Journée internationale de la femme, Edition 2017 : Les femmes du Mali à l’heure de la reconnaissance

35

Le Régime  d’IBK aura mérité l’estime de la gent féminine pour son accompagnement à la femme malienne.  Et cela, surtout vu les nombreux appuis apportés aux femmes pour leur épanouissement socio professionnel. La fête de la  reconnaissance de la femme, celle de la reconnaissance qui sera célébrée, comme à l’accoutumée et au plan mondial, le 8 mars prochain.

 Le Mali, à l’instar des autres pays du monde, célèbrera, le mercredi 8 mars 2017, la journée internationale de la femme. Cette année,  le thème choisi est : «L’autonomisation de la femme dans un monde en pleine mutation». Donc, un thème révélateur  et qui cadre parfaitement avec la Politique d’accompagnement du Régime d’IBK aux femmes du Mali.

Sur ce plan, le pouvoir n’a pas manqué un seul instant pour le manifester. En mémoire, au titre de soutiens à la gent féminine, à l’actif du Gouvernement en place, on peut citer entre autres, le vote par l’Assemblée Nationale de la loi sur la parité et son adoption par le Président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta.

Cette loi, faut-il  le rappeler, aura permis aux femmes d’augmenter leur nombre dans les postes de prise de décisions importantes et électifs. Au sortir des communales du 20 novembre 2016, le quota des femmes élus conseillères municipales a passé de 9% en 2009 à 25% en 2016.

Une augmentation qualifiée d’une véritable Révolution par des associations de femmes qui ne cachent plus  leurs reconnaissances au Régime pour ces exploits. Et ce n’est pas tout. Car, IBK a remis aussi une enveloppe de 300 millions pour accompagner les femmes candidates aux communales dernières.

Pour traduire en actes  concrets  cette autonomisation, le Chef de l’Etat a remis  au Ministère de la Promotion de la Femme, de la Famille et de l’Enfant une enveloppe d’un milliard de francs CFA. Laquelle somme est destinée à toutes les  femmes du Mali.

En plus de ces soutiens financiers, le régime d’IBK œuvre inlassablement à faire jouir la  femme malienne de  toutes prérogatives. Toute initiative à contribuer à cet épanouissement  est prise au sérieux sans détours.

Des associations de défense des droits de la  femme et de l’enfant expriment leurs reconnaissances au Régime en place pour ses exploits. «Celui qui s’investi pour rendre heureuse la femme est un acteur de la paix. Nous sommes ravies de voir le Régime prendre cette direction. Je demande, pour ma part, aux femmes maliennes d’accompagner ce régime. C’est une façon pour nous de rendre la monnaie au pouvoir qui a réalisé pour nous ce que les régimes précédents n’y sont pas parvenus», dira, en substance, une femme leader sous couvert de l’anonymat.

Le 8 mars 2017 va célébrer aussi le régime pour ses accompagnements. Un mérite qui a droit de cité dans un Mali en pleines mutations.

Par Ambaba de Dissongo


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here