Conférence d’entente nationale : La commission préparatoire a l’écoute des leaders religieux

60

L’organisation d’une conférence d’entente nationale dans un contexte de post crise pour un pays n’est pas une tâche facile.

Mais le Médiateur de la République, Baba Habib Haïdara qui est le président de la commission d’organisation entend tout mettre en œuvre pour relever le défi. Relever le défi suppose logiquement de trouver le juste équilibre permettant à toutes les forces vives de la nation d’exprimer librement leurs points de vue.

C’est pourquoi l’équipe de Baba Habib Haïdara a engagé un marathon de consultations afin d’avoir l’adhésion de toutes les couches de la société, ce qui est un élément déterminant pour la réussite de cette conférence. Après avoir rencontré les partis politiques, les présidents des Institutions de la République, la société civile, Baba Habib Haïdara et ses collaborateurs ont été reçus samedi dernier par des leaders religieux, dont le président du Haut conseil islamique, l’imam Mahmoud Dicko et le célèbre prêcheur et fondateur du Mouvement Ansar dine, Chérif Ousmane Madane Haïdara. Avec ces deux personnalités religieuses, les échanges ont porté sur la contribution que pourraient apporter les chefs religieux musulmans à la réussite de la conférence d’entente nationale.

L’imam Mahmoud Dicko et le prêcheur Chérif Ousmane Madane Haïdara ont, tous deux, réaffirmé leur volonté inébranlable d’œuvrer pour la paix et se sont engagés à peser de tout leur poids en faveur d’une conférence réussie.

Un réel motif de satisfaction pour le président de la commission préparatoire qui sait combien l’apport des chefs religieux est nécessaire à la réussite de sa mission. « C’est une rencontre d’information qui a permis d’avoir des précisions sur beaucoup de questions que nous nous sommes posées. Il faut faire en sorte que cette rencontre soit un point de départ de la paix et d’une véritable réconciliation. Il faut se parler afin de vider les contentieux. C’est un endroit où il faut chercher des solutions et non un endroit pour des procès », a confié le président du Haut conseil islamique à l’issue de la rencontre.

Dans l’après midi, le président de la commission nationale d’organisation a été reçu par le guide spirituel Chérif Ousmane Madane Haïdara dans son domicile au quartier populaire de Banconi. « Je suis très content. On le remercie et on fait beaucoup de bénédictions. Nous sommes tous de la même famille. Nous sommes prêts à apporter notre contribution à travers nos prières et nos bénédictions », a assuré le fondateur du Mouvement Ansar dine qui ajoute que cette rencontre est une initiative pour la paix et la quiétude dans notre pays.

CISSE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here