FEMAFOOT : Un Comité provisoire de normalisation en vue

36

dissolution du Bureau de la Fédération malienne de football, le Conseiller juridique du Ministre des Sports Amadou Diarra Yalcouyé, a animé un point de presse, le 10 mars dernier, au Stade Ouezzin. Objectif : donner des explications appropriées sur cette décision du Ministre et la suite de la réunification amorcée de la grande famille du sport au Mali.
Suite à une crise devenue persistante à la tête de la Fédération malienne de football, le Ministre des Sports, Housseyni Amion Guindo, a pris une décision pour dissoudre le Bureau présidé par Baba Diarra. La décision est tombée le 8 mars dernier. Pour mieux informer l’opinion nationale sur les tenants et les aboutissants de cette décision, le Ministre Housseyni Amion Guindo a dépêché son Conseiller juridique, Amadou Diarra Yalcouyé, pour livrer ce point de presse. Selon le conférencier, il fait maintenant trois ans depuis que cette crise persistante affecte négativement le football malien. Une crise qui interpelle tous les Maliens. Et il rappelle qu’avant cette décision du Ministre il y a eu trop de médiation et d’interventions de la part des Responsables de la société civile, et des institutions de la République. Mais toujours les membres du Bureau fédéral de foot n’ont voulu écouter personne.

Les organisations des jeunes, des femmes et des religieux, …, ont toutes intervenu. Mais, ce fut en vain. L’ancien Président de la République, le Professeur Dioncounda Traoré et l’actuel Président de l’Assemblée Nationale, l’Honorable Issiaka Sidibé, ont tous eu à intervenir. Mais ils n’ont pas été écoutés.
Les différents protagonistes se sont, à un moment, transportés au Tribunal arbitral du Sport (TRAS). Il y a eu une sentence dont la mise en application a posé également des difficultés.

Onc, c’est après avoir épuisé toutes les voies de recours que le Ministre a pris ses Responsabilités. Le Ministre des Sports s’était rendu à la FIFA avec une demande d’intervention pour résoudre la crise.

En tant que Chef du Département de tutelle de toutes les disciplines sportives, le Ministre des Sports s’est vu au finish dans l’obligation d’intervenir avec la dissolution de l’actuel pour un règlement définitif. Et il en a été ainsi. Cet acte du Ministre des sports se fonde sur la législation malienne, singulièrement décret 215, article 49 réglementant les rapports entre les fédérations sportives et le Ministère des Sports.

Ainsi, un Comité provisoire de normalisation sera mis en place par le Département avec comme mission la réunification de la famille du football malien et la refondation, la professionnalisation du championnat.

Mohamed BELLEM : LE COMBAT

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here