Gala de boxe : LA FEMABOXE celebre la femme malienne

70

Samedi dernier, la fédération malienne de boxe (FEMABOXE) a organisé un gala, au terrain Chaba de Lafiabougou, pour prolonger la célébration de la journée internationale de la femme. Dans un vaste terrain, le ring est placé sur le terrain de basket. Une bâche, installée en face du ring. Elle fait figure de loge officielle. Sous la bâche, on notait la présence de plusieurs personnalités, notamment la première-vice présidente du Comité national olympique et sportif (CNOS) et présidente de la Fédération malienne d’athlétisme, Mme Sangaré Aminata Keïta, la coordinatrice de la CAFO (coordination des associations et ONG féminines du Mali) de la commune IV, Mme Traoré Sylvie Zoumaou, la veuve de feu Pierre Diakité, Mme Diakité Nana Kadidia, le président de la ligue pétanque de Bamako, Allaye Sylla et le premier-vice président de la Fédération malienne de sel-défense, Ibrahima Traoré.
L’honneur reviendra à la seule femme du bureau de la FEMABOXE, Mme Bengaly Mahawa Guindo, trésorière adjointe, de souhaiter la bienvenue aux invités. Vêtue du pagne de 8 mars, elle dira que la FEMABOXE veut tout simplement promouvoir le droit, l’image de la femme malienne à travers un gala de boxe à l’occasion de la célébration de la journée du 8 mars. « A la FEMABOXE, nous sommes convaincus que le sport est un puissant facteur de réconciliation, de solidarité, de justice, de loyauté, d’amitié d’intégration, de coopération », déclare-t-elle. Pour conclure son allocution, la trésorière de la FEMABOXE, lancera un appel aux dirigeants des faitières sportives de toutes les disciplines d’encourager la participation des femmes par leur présence dans les structures administratives du sport, comme recommandé par le CIO (Comité international olympique, ndlr).
Deux haut-parleurs sont installés. Les chansons en l’honneur de la femme passent en boucle. L’animation est assurée par Kadia Bassoum de la radio Maliba FM. Il est 17h30 quand Lassine Sogodogo et Almamy Sissoko montent sur le ring pour le combat d’exhibition. Les nômes se sont neutralisés. Le 2è combat, 56kg, fille, Aminata Samaké du RBK s’impose aux points devant Fatoumata Traoré du RBK.
L’autre combat féminin du gala (60kg), Awa Samaké du RBK gagne par TKO (KO technique) devant Kadiatou Diakité du RBK. Chez les hommes, dans la catégorie de 60kg, Albachar Abdoulaye de l’USFAS s’impose à son tour par KO technique suite à la blessure de son adversaire, Cheick Oumar Camara du Stade malien. L’Usfasien Ibrahima Soumaré (69kg) gagne au point devant Mamadou Diarra de la commune I. Il est 18h40 quand le champion en titre du Mali, Mahamadou Doucouré du Réal et Moussa Sogodogo de l’USFAS montent sur le ring, sous les ovations du public, pour le combat vedette du gala. Le combat n’ira pas à son terme. L’Usfasien Moussa Sogodogo est déclaré vainqueur avec la blessure de son adversaire, Mahamadou Doucouré. Le gala a pris fin sur ce combat. Vivement la prochaine édition!
L. M. DIABY

Partager

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here