Autorité de protection des données à caractère personnel: Un bilan satisfaisant, malgré les difficultés

31

A l’occasion du premier anniversaire de lancement de ses activités, l’Autorité de protection des données à caractère personnel (APDP) a rencontré, le vendredi 10 mars dernier, la presse malienne. Il s’agissait pour les responsables de l’ADP de faire le bilan de leur première année d’activités.

Selon le Président de l’ADP Oumarou Ag Mohamed Ibrahim Haïdara, le 10 mars 2016 marque le prologue contre toutes formes de transgressions de la loi en matière de protection des données personnelles, au-delà, toute la chaine de traitements y afférents, qu’elles soient numériques, analogiques ou manuelles, pour que puisse être préservée la vie privée de l’individu.

La convoitise des données nominatives, notamment celles dites de masse, stratégiques à tout point de vue, de l’avis du président de l’ADP, fait que les entreprises multinationales ne s’embarrassent nullement de scrupule pour se les approprier. Oumarou Ag Mohamed Ibrahim Haïdara a insisté sur l’impérieuse nécessité d’assurer aux multiples usagers du numérique, une protection optimale contre cette prédation.

Selon Oumarou Ag Mohamed Ibrahim Haidara, en dépit des difficultés, sa structure n’a fait l’économie d’aucun effort pour atteindre ses objectifs. « L’APDP, malgré sa jeunesse, fait figure d’une organisation crédible et visible sur l’échiquier international ».
Quid des difficultés auxquelles est confrontée l’APDP ? Oumarou Ag Mohamed Ibrahim Haïdara explique que la fréquence des sessions et les difficultés financières constituent des handicaps à son fonctionnement efficient.

A noter que malgré ces difficultés, durant cette première année, l’APDP a initié des rencontres d’information et de sensibilisation à l’intention de plus de 200 structures publiques et privées, et environ une trentaine de dossiers ont été traités dont deux plaintes contre trois sociétés de la place.

M.K. Diakité

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here