Mali : le chef militaire du Gatia assassiné par des inconnus

38

Le chef militaire du groupe pro-gouvernemental du Gatia a été assassiné hier par des inconnus à Ménaka, dans le nord-est du Mali, et deux suspects ont ensuite été arrêtés.

“Almadi Ag Lengach, chef militaire du Gatia (Groupe d’autodéfense touareg Imghad et alliés) à Ménaka a été assassiné à son domicile par des hommes armés qui ont pris la fuite”, dans la nuit de jeudi à vendredi, a déclaré à l’AFP Mohamed Ag Ouleg, un combattant de cette organisation dans cette ville.

L’assassinat du chef de Gatia signataire de l’accord de juin 2015, a été confirmé à nos confrères d’AFP par une source militaire. Qui a indiqué que “les assaillants ont escaladé le mur de sa maison située au nord de Ménaka, pour éviter les gardes devant son domicile”.


Source : Afrique360

Afrique360

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here