Blocage des autoritaires intérimaires à Taoudéni : L’ex ministre Zahabi sur le banc des accusés

54

La mise en place des autorités intérimaires dans les régions du nord du Mali est bloquée à Tombouctou et à Taoudéni. Si dans la cité des 333 saints, une solution est presque trouvée, il n’en est pas de même du côté de Taoudéni. En effet, dans cette nouvelle région, l’ancien ministre de la Réconciliation nationale, Zahaby Ould Sidy Mohamed, en charge présentement des DDR, est accusé par certains d’attiser le feu entre les différentes communautés. Il semble que c’est bien lui et sa charmante et non moins combattive épouse, Safia Moulaye qui tirent les ficelles. Joint par nos soins, Zahabi reste introuvable.

Celui-ci dénoncerait, en public comme en privé, le choix gouvernemental porté sur Hamoudi Ould Sidi Ahmed. Au lieu de soutenir ce dernier, il le déstabiliserait diplomatiquement et sur le terrain. Il serait aidé en cela par un vieux très respecté de la communauté, Oumrani. Ce qui complique la situation de Taoudéni où un certain « Dina » de Ber sème la terreur. Réputé exercer des activités peu licites, ce « Dina » n’aurait aucune oreille en dehors de Zahaby. Est ce à dire que le processus de paix est bloqué à Taoudéni par ceux-là même qui sont chargés de le faire fonctionner.

A suivre

Chahana Takiou

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here