Conférence d’entente nationale : Brouillard sur le calendrier

40

A quelques jours avant la tenue de la conférence d’entente nationale, les murmures et des tensions continuent de monter et le gouvernement risque de reculer sous la poussée des groupes armés. Selon des sources, c’est une Conférence d’entente nationale test qui aura lieu, et le 27 mars 2017 et ne sera que le lancement du processus.

D’abord, une ouverture et une restitution des travaux ont été faites en amont. Et la source indique que la suspension serait nécessaire pour des travaux qui vont se faire au niveau de la base qui peuvent durer quatre ou cinq semaines.

Il y a maintenant des travaux de restitution dans lesquels un travail de fond sera fourni et dans lesquels chaque Malien se reconnaît, explique Sidi Brahim Ould Sidatti, l’un des responsables de la Coalition des mouvements de l’Azawad (CMA, ex-rébellion) au micro de RFI. “Il y aura une seconde date qui sera fixée pour la clôture et la validation des travaux”, ajoute-t-il.

Force est de reconnaître que la CMA et les groupes armés progouvernementaux, voire l’opposition malienne qui donne de plus en plus de la voix, ne veulent pas entendre parler d’une Conférence d’entente nationale.

Deux thèmes sont inscrits au programme de cette Conférence : les causes profondes de la crise au Nord et une charte pour la paix.

Adama Diabaté

Stagiaire

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here