Favoritisme au CERFITEX de Ségou : La nomination de Awa Sorofin Doumbia au poste de directrice fait polémique

42

Rien ne va plus entre Awa Sorofin Doumbia, directrice générale du Centre de recherche et de formation pour l’industrie textile, et son personnel. En effet, le torchon brûle entre cette jeune fille et une bonne partie de ces agents. Après avoir été admis au concours de la Fonction publique, il y a seulement 2 ans, Awa Sorofin a été nommée directrice des études avant qu’elle ne soit nommée, il y a quelques semaines seulement, directrice générale du Cerfitex. Au moment où tout le monde attendait la confirmation du directeur général adjoint, Lassina Togola, après une année d’intérim.

Selon nos informations, pour le personnel, la nomination de Awa Doumbia est tout simplement illégale au regard des textes qui régissent le Centre de recherche et de formation pour l’industrie textile. “Pour occuper le poste de directeur général du Cerfitex, il faut obligatoirement avoir une expérience d’au moins 5 ans au niveau de la structure. Alors qu’Awa Doumbia n’a pas atteint cette ancienneté d’abord. Pour nous, sa nomination est purement et simplement illégale” précise notre source.  En tout cas, certains agents ne cessent d’accuser le ministre en charge de l’Enseignement supérieur, Mme Assétou Founè Samaké d’être derrière  la nomination de cette dame qui n’a aucune expérience dans la gestion, surtout d’une structure aussi importante que le Cerfitex.

Le hic est que, en plus, la nouvelle directrice a refusé de loger dans les locaux du Centre. La raison est très simple : elle ne veut pas être dans le même endroit que les étudiants. Du coup, elle est hébergée dans un hôtel de la place, à Ségou, aux frais du Cerfitex.

A.B. HAÏDARA


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here