Lutte contre la famine et la malnutrition dans la région de Sikasso: Les maraichers du cercle de Yorosso défrichent la voie

71

Dans le but d’engager une implacable lutte contre la famine et la malnutrition dans la région de Sikasso et ses multiples effets sur les populations locales, d’inciter la population à la consommation des produits maraichers, la chambre d’agriculture de Yorosso a organisé une compétition entre les producteurs maraichers du cercle pour primer les meilleures du cercle et d’exhorter les autres à leur emboiter le pas.

Le samedi 25 Mars 2017 devant la préfecture de Yorosso, les meilleurs maraîchers ont reçu leurs attestations et prix sous la houlette du ministre de l’élevage et de la pêche Dr Nango Dembélé et en présence des autorités locales, des présidents de la chambre d’agriculture, du conseil de cercle et moult acteurs du domaine.
Le chef du village de Yorosso Kalifa Goita a signalé qu’une telle compétition entre les producteurs maraîchers ne fait qu’augmenter la production dans le cercle tout lui permettant d’être une barrière contre la malnutrition.

Dans le même ordre d’idée, le maire du cercle de Yorosso Abdoulaye Goita a signalé que ce projet est porteur d’espoir pour le cercle dans le but de freiner l’élan de la malnutrition et d’augmenter le revenu des producteurs maraîchers. Madou Goita, le président de la chambre d’agriculture a affirmé qu’ils ont initié ce concours entre les maraîchers dans le but de sélectionner les meilleurs, de les primer tout en les exhortant à engager une lutte contre la malnutrition et la famine dans le cercle de Yorosso, dans la région de Sikasso et au Mali.

Mamadou Goita du conseil de cercle de Yorosso a fait savoir que la première édition de ce concours entre les producteurs maraîchers s’inscrit dans le cadre du partenariat entre la chambre d’agriculture locale de Yorosso et le conseil de cercle de Yorosso afin de renforcer les compétences de production maraichère, mais aussi de lutter contre la malnutrition et la famine. Le président du conseil de cercle a énuméré certaines difficultés auxquelles les maraîchères sont confrontées comme le manque d’eau, de semences adaptés aux réalités climatiques du cercle, de renforcement des capacités des producteurs maraîchers etc.

« En 2016, les statistiques ont démontré que près de 45% de décès d'enfants de moins de cinq ans étaient dus à la malnutrition chronique et ces statistiques ont prouvé que pendant la même période, 3.000 cas de décès d'enfants dans notre cercle ont été provoqués par cette malnutrition », a attesté le ministre de l’élevage et de la pêche Dr Nango Dembélé . Hélas, les cas de mortalité sont facilement constatées, mais insidieusement, la malnutrition, en plus des morts et des retards de croissance, affecte le développement mental de l'enfant qui n'aura aucune chance d'atteindre un niveau supérieur de formation d'où la faiblesse du nombre de cadres supérieurs venant de ces zones, étale-t-il.

La cérémonie qui nous réunit ce matin est le signe de la prise de conscience de parents que vous êtes, que le combat contre la faim et la malnutrition peut être gagné, signale le ministre. Il a indiqué que celles et ceux qui vont être primés ce matin au regard des taux de production et de productivité de cultures maraîchères enregistrés, nous font espérer que le résultat est au bout de l'effort. « Grâce à vous, l'UNICEF a reconnu que notre cercle a réduit de 30 à 15%, le taux de malnutrition entre 2014 et 2016. Soyez-en remercier », signale le Dr Nango Dembélé.

« Les autorités, par ma voix, vous rassurent qu'elles resteront toujours à vos côtés et vous accorderont toujours le soutien nécessaire pour le développement de ces Activités Génératrices de Revenus qui contribueront à réduire la pauvreté en milieu rural en accroissant les revenus », précise le ministre de l’élevage et de la pêche avant de remercier la délégation locale de la Chambre d’Agriculture de Yorosso, en collaboration avec le Conseil de cercle de Yorosso, pour avoir eu l'intelligence d'organiser une telle compétition, qui « j'en suis certain, créera une saine émulation entre les différentes communes en vue de booster les productions maraichères ».

Le concours concernait les produits suivants : l’échalote, l’oignon, la tomate, et la pomme de terre. Les gagnants au niveau du cercle sont : Echalote Coopérative BENKADI de la commune de Ourkila ; l’Oignon Moise Kienou de la commune de Mahou ; la Tomate Awa Koita de la commune de Koumbia, la pomme de terre Coopérative Sigitemogonson de la commune de Kiffosso. Les gagnants ont tous reçus des attestations et des enveloppes symboliques leur permettant de mieux préparer le prochain concours.

Moussa Samba Diallo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here