Grand prix d’Aliou Boubacar Diallo d’Hippisme: Le crack Konoba II s’adjuge le trophée de la 1ere édition

16

La ligue des Sports Equestres de Bamako a organisé le 26 mars 2017, date anniversaires des martyrs de mars 1991, la première édition du grand prix Aliou Boubacar Diallo, promoteur de la société minière Wassoul Or. Représenté par le chargé de communication Wassoul Or, Cheick Oumar Diallo, on a vu la participation du président de la Fédération Malienne des sports Equestres, Mohamed Haidara, des fils de chérifs de Nioro du Sahel, et des inconditionnels du cheval.

La ligue des Sports Equestres de Bamako, souligne son président Souleymane Makanba Doumbia, n’a pas lésiné avec les moyens pour livrer au généreux donateur Aliou Boubacar Diallo et à ses invités et amoureux de la course des chevaux. De ce fait, elle a aligné plus de 60 de ses meilleurs chevaux en quatre groupes composés de trois catégories. Deux groupes de petits chevaux, un groupe de demi-cracks et un groupe de cracks. La première course réservée aux petits chevaux a vu la victoire du cheval n°1 (Stade Malien), suivi des chevaux Belsaro et Rambo respectivement 2ème et 3ème.

La seconde course a vu le cheval Zoul Kafar (n°9) s’imposer. Il est secondé par le n°1 Cheick Tidiane suivi du n°11 (3ème). La course des demi-cracks a vu le n°2 s’adjugé la première place, suivi du n°1 pour la seconde place et le n°11 pour la troisième place. Au niveau des Cracks, le trophée et le drapeau ont été enlevés par le cheval Konoba II. Waterloo a été classé 2ème et Musulman a été 3ème. Les cinq premiers de chaque course ont été fortement récompensés par les organisateurs.

« Cet évènement a été rendu possible grâce à la volonté d’Aliou Boubacar Diallo qui a bien voulu, par ce geste, donné la preuve de son amour pour le cheval et aussi sa volonté d’accompagner notre discipline qui, depuis deux ans a amorcé un nouveau départ. On remercié aussi le Chérif de Nioro et sa famille pour le soutien constant et l’appui inestimable dont notre organisme bénéficie de leur part ». Le représentant de parrain de l’activité, Cheick Oumar Diallo, s’est réjouit du spectacle fourni par les différents protagonistes, avant d’assurer l’accompagnement du parrain aux côtés du hippisme.

H.B.Fofana

Source : aBamako

aBamako