2 ème session du comité technique mixte Mali- Algérie dans le domaine de la formation professionnelle : Une coopération exemplaire

42

Le ministre  de l’emploi et de la formation professionnelle, Mahamane Babi et son homologue Algérien, Mohamed Mebarka, ministre de la formation et de l’enseignement professionnelle ont présidé le vendredi 31 Mars2017  la cérémonie d’ouverture de la 2 ème session du comité technique mixte dans le domaine de la formation professionnelle à l’hôtel Radisson de Bamako

La coopération entre le Mali et L’Algérie dans le domaine de la formation professionnelle se porte bien Cette 2ème  session  traduit la volonté et la décision  des plus hautes autorités des deux pays de hisser  le niveau de coopération dans tous les domaines afin de favoriser le développement des deux pays

Ainsi, après la tenue de la première session du comité du 16 au 21 janvier 2016 en Alger, c’est le tour de Bamako ’d’accueillir les acteurs  de la formation professionnelle  des deux pays. A cette occasion, les deux délégations examineront les voies et les moyens de renforcer la coopération dans le domaine professionnelle Un domaine  qui est un levier important pour le développement économique

Selon , le ministre Mahamane Babi, vient confirmer l’excellence de la coopération entre les deux pays « Votre présence personnelle à nos côtes  dénote de  l l’intérêt  que vous accordez au   développement des compétences des ressources  humaines, singulièrement celles des jeunes qui constituent le capital le plus important pour nos pays, en  termes de ressources, et un levier inalliable pour le développement  économique et social de nos Etats » affirme le ministre Babi Avant d’indiquer que la coopération dans le domaine de la formation entre les deux pays est multiformes «  bien que le comité technique sectoriel mixte soit à ces débuts Nous enregistrons des résultats éloquents Nous nous réjouissons des bourses de formation professionnelles offertes chaque année par le gouvernement algérien dans les filières de pointe, en lien avec les besoins de l’économie » souligne Mahamane Babi

Quant au ministre algérien, Mohamed Mebraka, il dira que  cette rencontre s’inscrit dans le  prolongement de la coopération séculaire entre les deux pays « les relations entre le Mali et L’Algérie sont des relations d’amitié et de fraternité » déclare Mebraka Pour qui un accent particulier doit être mis à la formation professionnelle « Nous devons persisté sur l’adaptation de la formation professionnelle à la demande  en ressource qualifiés adapté la formation en l’emploi En cela les mêmes exigences se posent aux deux pays Mais, ils existent une forte complémentarité entre les deux pays d’où l’urgence d’élaborer une stratégie commune » Martèle le ministre algérien

Zé Coulibali


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here