Grève des agents de la santé : Soumaïla Cissé invite IBK à s’impliquer personnellement

49

Au moment où l’Assemblée nationale invitait le gouvernement du Mali, le lundi 3 avril 2017 à trouver une solution urgente et durable aux cascades de grèves qui paralysent l’administration malienne, le chef de file de l’opposition, l’honorable Soumaïla Cissé, président de l’Union pour la République et la démocratie (URD), lui, se trouvait chez le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) pour la même cause. Au cœur des discussions, la grève illimitée qui sévit dans le secteur de la santé depuis le 9 mars dernier. Ainsi, pour amoindrir la souffrance des Maliens, le chef de file de l’opposition malienne, l’honorable Soumaïla Cissé a demandé au président IBK de bien vouloir s’impliquer personnellement.

Sur la page facebook du chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé, on pouvait lire : « Chères amies, chers amis, à ma demande j’ai été reçu ce jour 3 avril 2017 en fin d’après-midi, en audience par SEM Ibrahima B. KEÏTA, chef de l’État. J’étais accompagné par le Docteur Beffon CISSÉ, membre du Bureau exécutif national de l’URD. Étaient également présents à cet entretien M. le Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République du Mali, M. le Ministre Directeur de Cabinet du Chef de l’État. Auparavant, j’avais rencontré les syndicats de la santé des affaires sociales et de la promotion des femmes.  Une délégation de l’Opposition avait aussi rendu visite aux malades dans les principaux hôpitaux de Bamako ». Selon Soumaïla Cissé, l’Opposition a demandé au cours de la Conférence d’Entente Nationale solennellement, et pour des raisons humanitaires, la suspension de la grève pour 3 mois en tenant compte de la période des grandes chaleurs et du mois de Ramadan. A ses dires, la situation sanitaire au Mali est aujourd’hui particulièrement préoccupante. « Aussi j’ai demandé au Président de la République, comme me l’autorise la loi sur le statut du Chef de file de l’Opposition politique, de bien vouloir s’impliquer personnellement pour soulager les souffrances des populations meurtries par le manque de soins depuis plus de 3 semaines. J’ose espérer que ces démarches porteront des fruits et contribueront à trouver une issue heureuse à cette crise du secteur de la santé qui n’a que trop duré », a déclaré le chef de l’opposition, l’honorable Soumaïla Cissé à l’issue de son audience avec le chef de l’Etat.

Aguibou Sogodogo


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here