Kaarta (cercle de Kita) : L’honorable Mohamed Tounkara du RPM menace son adversaire politique des FARE, Mody Koïta et sa famille

31

Dans le Kaarta, cercle de Kita, la tension est toujours vive. Des jeunes épris de justice et soucieux de l’avenir de la zone avaient décidé de se lancer en politique au regard du danger qui guettait leur circonscription à cause de la mauvaise politique instaurée par l’honorable Mohamed Tounkara. Résumant tout à l’argent, il entretiendra un climat effroyable entre jeunes, familles, d’un même village comme si son unique ambition c’est diviser pour mieux régner.

Parmi les jeunes, sans moyens, qui ont décidé d’affronter cet homme spécialiste en corruption, Mody Koïta. Un enseignant du secondaire qui s’est présenté sous les couleurs du parti FARE AN KA WULI aux élections communales passées à Sofeto Ouest. Ce dernier dans ses campagnes de sensibilisation de ses frères, sœurs, parents du village, divulguait pas mal d’informations sur les mauvaises habitudes de l’honorable Tounkara. Il appelait par la suite les habitants à plus de cohésion car sans union pas d’avenir.

Dès lors, Mody passe d’adversaire politique en ennemi politique aux yeux de l’honorable Tounkara. Donc il faut chercher tous les moyens possibles pour lui mettre les bâtons dans les roues. Dans cette dynamique, des jeunes sans ambitions pour leurs circonscriptions, se laissent manipuler par le député. Ils font des vidéos, véhiculent des messages hostiles à l’endroit de Mody Koïta. Comme si cela ne suffit pas, en l’absence de monsieur Koïta, ces jeunes à la solde de l’honorable Tounkara passent dans son domicile et tentent d’intimider sa femme.

Pourquoi tous actes indécents à l’endroit de Monsieur Mody Koïta si réellement il est un ‘’néophyte politique qui ne pèse rien’’ comme l’honorable Tounkara et ses acolytes le disent dans leurs messages à l’endroit des fils du Kaarta?

Le sort de l’honorable Tounkara au niveau de la section RPM de Kita est connu de tous. Il a été mis à la porte car il est un des hommes qui ont semé la division au sein du parti et n’entretiennent que la haine dans la circonscription de Kita. Au lieu de suturer, ils sont de plus en plus responsables des blessures, des divisions au sein de la population.

Kèlètigui Danioko

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here