Cinquantenaire de l’école de Ningari : Une véritable fête au village

110

Ningari, une localité située à 45km de Bandiagara centre, Région de Mopti, a célébré, les 31 mars et 1er avril derniers, le 50e Anniversaire de la création de son école.

Les festivités marquant les 50 ans de cette école primaire étaient placées sous la présidence de Boucary Koïta, Chef de Cabinet du Gouverneur de Mopti, représentant le Gouverneur. La cérémonie officielle s’est déroulée en présence d’Aly Hamidou Yalcouyé, Maire de la Commune rurale Segué-Iré ; Biné Yalcouyé, Président de la Commission nationale d’Organisation du présent cinquantenaire ; du 1erPirecteur de cette école, El hadj Mahamane W. Tandina ; des autorités scolaires de la 5e Région ; des cadres de la localité ;des populations de la Commune rurale de Segué-Iré et bien d’autres invités de marque.

L’occasion était toute trouvée pour les populations de Ningari d’apaiser les cœurs et les esprits crispés et surchauffés à la suite d’assez de fractures nées d’un triste conflit foncier déploré récemment dans la localité.

Dans son traditionnel discours de bienvenue à l’adresse des participants, le Maire de Segué Iré a remercié les cadres et tous les enfants de Ningari installés à Bamako pour avoir eu l’initiative de fêter les 50 ans de l’école de leur village. C’est le signe que les Ressortissants de Ningari et les fils du terroir ont tous le souci du développement de leur localité.

«Nous avons longtemps rêvé ces genres de retrouvailles à Ningari afin de sceller la paix des braves. Aujourd’hui, grâce à cette fête de l’école, nous nous sommes retrouvés pour parler de notre devenir. Le Conseil communal que j’ai l’honneur de diriger est comblé par ce que vous venez de faire pour Ningari. Merci pour cette initiative», a renchéri l’édile de Segué Iré.

Et à Aly Hamidou Yalcouyé d’ajouter : «Nous avons maintenant transcendé nos différends pour nous réconcilier entre nous-mêmes. Le seul défi qui nous reste à relever est celui du développement de Ningari».

Quant au Président de la Commission nationale d’organisation du cinquantenaire s’est également réjoui de la célébration des 50 ans de l’école primaire de Ningari qui est le couronnement d’un projet initié et lancé depuis des mois par des cadres de Ningari. «Cette célébration est un hommage rendu aux fondateurs de cette école qui a fait de nous des cadres aujourd’hui. Par la même veine, nous menons des réflexions sur les voies et moyens permettant de trouver la solution aux problèmes actuels de cette école ; d’où la conférence débat sur le thème : ‘‘Les 50 ans de l’école de Ningari, défis et perspectives’’», a déclaré Biné Yalcouyé.

Ce thème a été animé par Dr Hamidou Naparé, Spécialiste en Sciences de l’Education et pur produit de cette école. Le modérateur était Moussa Hamadou Yalcouyé qui a également fait ses premiers pas scolaires dans cette école.

Ce cinquantenaire a enregistré une présence de taille. Il s’agit d’El hadj Mahamane W. Tandina, qui fut le tout 1er Directeur de cette école de Ningari. Sa présence à cette fête était tout un symbole pour tous ceux qui ont fréquenté cette école, qui voient en lui le Chef d’œuvre de leur réussite à l’école. Cadres issus de cette école lui doivent respect et considération pour les sacrifices et efforts consentis pour la promotion et le rayonnement de cette école de Ningari ; d’où l’hommage rendu à cet Enseignant émérite qu’est Mahamane W. Tandina. Il était accompagné, pour la circonstance, par ses deux fils et a amené avec lui du sel gemme, symbole de la paix et de la cohésion sociale retrouvées et à pérenniser, une cinquantaine de livres et bien d’autres cadeaux.

Le 1er Directeur de l’école de Ningari, aujourd’hui âgé de 71 ans, est Chevalier de l’Ordre National du Mali en référence à ses nombreux efforts en faveur de l’école malienne en général, et l’école de Ningari en particulier.

Au cours de cette célébration, il y a eu l’inauguration du monument du cinquantenaire, pose de la 1ère pierre de logements pour les enseignants et remise de prix d’encouragement aux trois meilleurs élèves de chaque classe et d’attestations de reconnaissances à tous ceux et celles qui se font distinguer dans l’accompagnement à cette école. Ces distinctions de mérite ont ajouté à l’éclat de la fête des 50 ans de vie et de développement venant de l’école.

Notons que la Commune de Segué Iré compte 18.520 Habitants repartis entre 16 villages. Le Conseil communal compte 17 élus. La Commune compte 12 écoles dont 2 medersas.

Vivement le centenaire !

Ambaba de Dissongo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here