Ministère de l’agriculture : Des mesures pour bien gérer les subventions d’engrais

27

Le Centre national de recherche agronomique (CNRA), à travers le projet Waapp, veut initier la téléphonie dans la distribution des engrais. Un programme financé par la Banque mondiale, dénommé “E-vocher”, permettra d’avoir un fichier fiable de tous les producteurs.

Après une enquête réalisée l’année dernière par deux bureaux d’étude (Sotracof et la CDRF) dans les régions de Sikasso et Ségou, la Banque mondiale souhaite pérenniser ce nouveau système qui permet d’avoir un fichier fiable des producteurs et limiter la fraude autour de la distribution des engrais subventionnés par l’Etat.

Le système consiste à envoyer des enquêteurs sur le terrain recenser tous les producteurs avec leurs numéros de téléphone et leurs adresses exactes tout en joignant leurs photos d’identité ainsi que leurs cartes Nina. L’étude a été reprise pour corriger certaines insuffisances cette année.

La mission prendra fin vers le 20 avril. Ce programme fait partie de l’appui à la productivité agricole des pays de l’Afrique de l’Ouest. Dr. Niambélé, chef de ce programme au CNRA, est optimiste sur sa bonne marche.

Selon lui, l’Etat injecte beaucoup de milliards dans la subvention des engrais pour les producteurs mais les mécanismes de suivi laissent souvent à désirer. Ce qui fait que certaines personnes forment des réseaux autour de la distribution des engrais et s’adonnent à la fraude en appauvrissant l’Etat au profit de leurs intérêts personnels.

A en croire M. Niambélé, si les résultats de cette étude s’avère concluants, elle sera étendue à toutes les régions du Mali.

Z.C.


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here