Grève illimitée des agents de Santé : Le conseil communal de la Commune I réclame la fin du calvaire

14

Pour attirer l’attention des décideurs sur les conséquences de la grève illimitée des agents de santé sur  les populations, notamment celles vivant en Commune I du district de Bamako,  le conseil communal de ladite commune, a animé une conférence de presse, le samedi 8 avril dernier dans la salle de conférence de l’AMDQ sise à Korofina Nord. C’était en présence de Barry Aminata Touré, présidente du Conseil communal de la CI,  et de beaucoup d’autres personnalités. 

Selon Mme Barry Aminata Touré, cela fait un mois que  les syndicats des travailleurs de la santé observent une grève illimitée pour non satisfaction de leurs revendications, causant ainsi beaucoup de désagréments et des pertes en vie humaine.  Selon elle, le conseil communal reconnait le principe de grève comme un droit fondamental des travailleurs pour revendiquer une amélioration de leurs conditions de travail. Mais aussi, dit-elle, l’accès aux services de santé fait partie des droits universels de l’Homme et que cela est pris en compte au niveau de la Constitution du Mali. C’est la raison pour laquelle, dit-elle, les autorités doivent prendre toutes les dispositions nécessaires pour mettre fin à la souffrance des populations.

Plus loin, elle a dénoncé le silence du Gouvernement face à cette situation qui a déjà causé beaucoup de cas de décès. Elle a invité les élus locaux  et les syndicats des agents de santé à prendre des dispositions urgentes pour alléger la souffrance des populations et reprendre le travail tout en continuant le dialogue.

Pour éviter de tel scenario dans le futur, Aminata Touré a demandé à l’Assemblée nationale  de réfléchir sur une loi visant à préserver les services de santé comme service essentiels en cas de conflit de travail.

Par Moïse Keïta


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here