Coupe Lamine Traoré : Le Réal de Marako s’adjuge le trophée inaugural

32

Le Réal de Marako a remporté dimanche la 1re édition de la Coupe lamine Traoré, natif de Bananzolé, et empoché la somme de 60 000 F CFA. Il était opposé au FC Badenya.

Le dimanche 9 avril 2017 restera graver dans les annales du village de Bananzolé pour l’organisation réussie de la finale de la 1re édition de la Coupe Lamine Traoré, natif de la localité, résidant à Bamako, PDG de STV-Voyages et de “La Quincaillerie de la Jeunesse”.

La rencontre sportive a mobilisé les autorités communales et administratives, le parrain Lamine Traoré et de toute la population de Bananzolé, situé à 50 km de la capitale. La finale a opposé le Réal de Marako et FC Badenya. Les deux équipes se sont neutralisées en première mi-temps.

En deuxième période, le FC Badenya marquera le premier avant d’être égalisé et devancé par le Réal de Marako. Marquée de beaux gestes techniques de part et d’autre.

Le trophée et une récompense de 60 000 F CFA ont été remis au Réal de Marako par le parrain, Lamine Traoré. L’équipe vaincue, le FC Badenya, a reçu 40 000 F CFA. Elles étaient neuf équipes à prendre part à cette compétition.

Il s’agissait, pour les organisateurs, à travers cette coupe, de consolider la cohésion sociale entre les fils de Bananzolé.

L’honorable Seydou Coulibaly a remercié le parrain pour tout son soutien à la localité et particulièrement à la jeunesse et l’a invité à étendre la compétition à d’autres localités de la Commune de Ouéléssébougou.

L’objectif de cette finale, dira le parrain Lamine Traoré, est de renforcer la cohésion et la fraternité entre les communautés de la Commune de Bananzolé. Il a invité la jeunesse à prôner la paix et l’union sacrée pour booster le développement local. Il a rendu un hommage mérité à l’imam, au chef de village de Bananzolé décédé le mois de février dernier qui s’est battu jusqu’à sa mort pour la réunification de tous les fils de Bananzolé.

Daouda Traoré, un sage de Bananzolé, n’a pas manqué de saluer le geste de Lamine Traoré qui a permis de réunir toute la jeunesse de Marako-Dougou autour du ballon, facteur de cohésion, de paix et de réconciliation.

Sidiki Samaké, président de la commission d’organisation, a remercié le parrain au nom de la population de Marako-Dougou pour son appui financier conséquent qui a permis de faciliter l’organisation de cette compétition.

A l’en croire, aucun n’incident majeur n’a entaché cette compétition. Ils ont invité le parrain à pérenniser ce tournoi.

Vivement la 2e édition !

O.D.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here