Gouvernance chaotique d’IBK : repenser pour parfaire le Mali

45

Les faux-semblants, les faux-fuyants, la recherche absolue et résolue de vrais faux boucs émissaires n’ont jamais rien construit de durable et de sérieux. Nous semblons être conquis par une vaine et futile hypocrisie. Aucun segment de notre société n’est épargné.

Nos chefs religieux
Sous ATT, pour un Code de la famille qui ne répondrait pas à nos valeurs selon nos «hommes de Dieu», le stade du 26 Mars fut rempli aux anges obligeant ATT à la capitulation.
Et pourtant, la corruption du régime d’IBK est plus visible que la dixième nuit lunaire et plus destructrice qu’un cancer généralisé. Nos chefs religieux sont-ils incapables de faire à nouveau remplir le 26 Mars pour dire halte à la corruption et à l’impunité ? En réalité, ils le peuvent. Mais qui luttera sérieusement contre soi-même ?

Car, vivre de l’aumône venue d’Arabie est aussi une façon d’être corrompu. Pire, c’est être nourri pour vendre l’âme de tout un peuple. Disons-nous la vérité. Vivre dans l’opulence avec les maigres sous de faibles d’esprit, c’est aussi une sorte de corruption. Même si elle est plus subtile. Réveiller le peuple vis-à-vis de la corruption peut se retourner contre nos leaders religieux qui vivent quasiment dans la facilité la plus abjecte.

Absence d’entente entre nos opposants
En vérité, pour s’entendre, il faut au minimum partager un certain nombre de valeurs. Quel opposant sérieux s’associera à Soumaïla Cissé du moment où celui-ci est incapable tout juste de demander à IBK, en dépit de la lettre, de l’esprit et de la pratique de notre Constitution, de déclarer publiquement ses biens ? C’est quoi cette opposition sournoise quand le Mali est plus qu’à terre ?
Oumar Mariko souhaite que les patriotes se joignent à lui. Comment est-ce possible si en dépit de tout ce qu’a fait Sanogo, Oumar Mariko le défend encore ?

Ras bath
Pourquoi le rasta, répète-t-il matin, midi et soir à chacun d’aller chercher sa carte Nina ? Mais pour qui roule-t-il ? Ou souhaite-t-il lui-même devenir président ? Pourquoi le rasta aime dire que Moussa Mara a reversé de l’argent au trésor après ses missions, mais oublie de rappeler les morts occasionnées un certain 21 ? Pourquoi le rasta oublie-t-il de rappeler les 269 radiés que Moussa Mara a fait réintégrer dans la fonction publique ? Ce à quoi le très digne Oumar Tatam Ly avait en son temps opposé un niet. Cher rasta, une indignation ne doit pas être sélective. La partialité est l’ennemie de celles et ceux qui se croient révolutionnaires. Si vous n’avez pas lu Che Guevara ? Lisez-le et surtout comprenez-le !

Enfin
Le problème du Mali ne se réglera pas à travers une conférence de trop. Notre mal est connu. La corruption depuis Koulouba a gangréné et tué le patriotisme du Malien. Tant qu’IBK sera entouré des individus du genre Cheick Mouctary Diarra, l’apôtre du «cassifique» (casse pacifique), un certain mars 1991, le Mali n’a aucun avenir.

Si nous voulons encore un avenir radieux dans un Mali uni et prospère, il faut mettre un terme à la corruption et à l’impunité. Faire des vagues. Les grèves incessantes et normales ont lieu parce que, depuis Koulouba, IBK et compagnie se gavent sur notre dos. Le temps du «awya to Allah ma» semble révolu, en tout cas du côté des syndicats et c’est très bien ainsi !

Boubacar SOW

Source : aBamako

aBamako

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here