Assainissement : Fin de règne pour le « mont Kilimandjaro » de Lafiabougou

48

Situé à Lafiabougou, le mont Kilimandjaro, l’énorme édifice de montagne d’ordures qui constituait l’objet de hantise de toute la commune IV à cause de ses effets nocifs sur la population et sur l’environnement, n’est plus qu’une ancienne histoire pour la population du quartier. Le mont Kilimandjaro a, en effet, été réduit, aujourd’hui, en néant au grand bonheur des populations de la commune.

Le ministère de l’environnement a pu, en effet, anéantir, le ‘’mont Kilimandjaro’’, la montagne d’ordures qui constituait une équation insoluble et la cause de la souffrance des populations de la commune IV du district de Bamako. La montagne qui hantait le sommeil des populations riveraines n’est plus qu’un mauvais souvenir. Le ministre de l’environnement Mme Keita Aida MBow a réussi là où beaucoup ont échoué. Signalons que les travaux ont coûté près d’un milliard de FCFA au gouvernement. Selon des sources proches du département, l’espace sera clôturé et reboisé afin de servir de poumon vert pour les populations de la capitale. Toutes ces actions entrent dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique et ses effets néfastes.

Le ministère de l’environnement doit désormais lorgner du côté de Magnanbougou où un ‘’mont hombori’’ situé juste en face du groupe scolaire de Djandjiguila, est en train d’étouffer les populations. Le problème de décharges finales s’impose avec acuité à Bamako, la décharge finale de Noumoubougou annoncé depuis belle lurette traine toujours. Si la détermination avec laquelle le ministère est venu à bout du mont Kilimandjaro continue, on peut gagner d’autres combats environnementaux pour rendre à la ville de Bamako ses lettres de noblesse. Pourquoi ne pas faire de Bamako le ‘’Kigali’’ de l’Afrique de l’Ouest ?

Moussa Samba Diallo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here