Au Mali, un nouveau gouvernement sur fond de crise sociale

33

Les principaux changements concernent les ministères de la santé et de l’éducation, deux secteurs qui connaissent d’importants mouvements de grève.

Le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, a annoncé, dans la soirée du mardi 11 avril, la composition du gouvernement de son nouveau premier ministre, Abdoulaye Idrissa Maïga. La nouvelle équipe compte 35 ministres, dont sept femmes (contre huit précédemment).

Les titulaires des principaux portefeuilles au sein du précédent gouvernement, dirigé par Modibo Keïta, restent en poste. Seule exception : le ministère de la défense, occupé par M. Maïga jusqu’à sa nomination, samedi, est attribué à Tiéna Coulibaly, ancien ministre de l’économie et jusqu’alors ambassadeur aux Etats-Unis.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here