Comité provisoire de normalisation du football malien: L’unification de la grande famille du football est engagée

69

Le samedi 1er Avril 2016, la salle de conférence de la Fédération malienne de football a servi de cadre à la tenue d’un point de presse du comité provisoire de normalisation du football malien. Ladite conférence était animée par Sidi Diallo président du comité provisoire de normalisation du football malien.
Ce point de presse était focalisé sur la présentation du plan stratégique du bureau, les acquis, ainsi que les activités réalisées notamment les différentes rencontres effectuées par le comité au niveau de l’administration ainsi que les chefs religieux et coutumier, la réouverture des salles de la fédération entre autre.
Selon le président le comité de normalisation du football, Sidy Diallo, le comité a été mis en place, pour des contributions et des compétences dans le cadre de la gestion et du développement du football au Mali pour une année. Dès la réception officielle du feuille de route des mains du Ministre des sports le 14 Mars, le comité s’est rencontré le lendemain pour l’élaboration un plan stratégique autour de 4 missions principales qui sont : la réunification de la grande famille du football, la normalisation à travers l’organisation des compétitions comme le championnat national, la coupe du Mali, la normalisation entre le Mali et les instances internationales du football notamment la CAF, la FIFA. La professionnalisation du championnat, l’audit administratif et financier du bureau déchu.
‘’Après l’élaboration de ses plans stratégique, le comité a élaboré un plan opérationnel avec la création de 22 commissions de travail composée de 19 commissions de normales et 3 commissions indépendantes. Chaque commission a un président, les commissions ont été mises au travail. Depuis la mise en place du comité de normalisation, ils ont pris leur bâton de pèlerin pour aller voir l’ensemble des parties prenantes impliquées dans la gestion du football malien. L’ensemble des maliens se sont impliqués dans la gestion de cette crise’’.
Notamment, l’union des jeunes musulmans du Mali, les chefs religieux et coutumier, l’Assemblée Nationale qui a été impliquée dans la gestion de cette crise ont été approchée par le comité en vue de demander leurs bénédictions et leur accompagnement. Partout où ils ont passé, ses notabilités ont exprimé leur soutien et leur accompagnement pour le comité. Partout où ils sont passés un seul message est répété, mettre tout en œuvre pour résoudre cette crise et d’unifier la grande famille du football, a-t-il précisé le président.
Dans la même lancée, il dira qu’une correspondance a été envoyée à l’ensemble des présidents des ligues, à l’ensemble des présidents des clubs de première division, aux collectives des clubs et ligues majoritaires, et à l’UNAFOM. Ils ont tous affirmé leurs soutiens et demandé à chacun de tout mettre en œuvre pour que la vérité triomphe. « Nous allons travailler avec les textes afin de résoudre définitivement cette crise » dira M. Diallo.
Par ailleurs, la commission des arbitres et ceux des anciens footballeurs, ont tous affirmé leur soutien et leur engagement auprès des jeunes footballeurs pour une résolution définitive de la crise. Le siège de la fédération a ouvert ses portes le 30 mars. Dès la réouverture un communiqué a été envoyé à tout le personnel pour une reprise de travail. Dès le lundi 3 avril à partir de 8heures celui qui ne se présentera pas à ce délai sera considéré comme démissionnaire. Le rétablissement des liens avec le FIFA est engagé, a conclu le président du comité de normalisation du football.
Bissidi Simpara

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here