Gouvernance : Le nouveau PM, Abdoulaye Idrissa Maiga, prend le taureau par les cornes !

47

« Celui qui veut aller loin, ménage sa monture ». C’est fort de constat, qu’après seulement 24 heures de sa nomination au poste de Premier ministre, Abdoulaye Idrissa Maiga a pris le taureau par les cornes. Il a réservé en toute logique démocratique sa toute première visite aux siens. Premier vice-président du Rassemblement pour le Mali (RPM), Abdoulaye Idrissa Maïga, en camarade irréprochable et politique très scrupuleux du formalisme est venu au siège du parti pour rencontrer et échanger avec le Secrétariat permanent du RPM. Objectif : informer le parti de la confiance et de la mission assignées au parti à travers sa modeste personne par le président de la République, le camarade président fondateur, Ibrahim Boubacar Keita et solliciter l’accompagnement du parti. En l’absence du président du RPM, le Dr Bocary Tréta en mission du parti en France, le 2ème vice-président Nancouma Keïta et le secrétaire général du parti, Me Baber Gano, entourés des principaux responsables du BPN-RPM ont, au nom du parti, félicité le camarade Abdoulaye Idrissa Maïga et lui ont assuré le soutien total et l’accompagnement militant de l’ensemble des responsables, militants et cadres du parti. Avant de lui prodiguer des conseils et de lui faire des bénédictions pour la réussite de sa mission.
Dans la même démarche d’inclusivité, après le siège du RPM, le nouveau Premier ministre a aussi rencontré les chefs de partis de la Majorité au siège de la CMP sis à l’ACI 2000 avant de rendre une visite de courtoisie au Chef de file de l’Opposition, l’Honorable Soumaïla Cissé.
Travailleur assidu, tout porte à croire qu’avec Abdoulaye Idrissa Maiga à la Primature, l’espoir est permis.
Enfin un tisserand à la Primature !
C’est à seulement 15 mois de la fin de son mandat, et à un moment de fortes turbulences sociales que le Chef de la famille des tisserands réponde favorablement aux doléances des membres de sa grande famille, en nommant, un tisserand bon teint ‘’RPM’’ à la primature. Du coup, Abdoulaye Idrissa Maïga, 1er vice-président du parti présidentiel, devient le quatrième Premier ministre d’IBK et le 1er Premier ministre issu du Rassemblement pour le Mali(RPM).
Du haut de ses 59 ans, le natif de la Cité des Askia, occupe le fauteuil du PM. Ce cadre RPM qui a participé à la rédaction d'un ouvrage récent, intitulé : "le Mali: entre doutes et espoirs" saura en tirer des leçons pour enfin lever les doutes et fleurir les espoirs pour le bonheur des Maliens.
Cette offre d'IBK est un lourd défi lancé à la famille RPM, dont l’actuel PM en est un membre important. La famille des tisserands saura-t-elle, par la magie de son art et le génie de son métier, recoudre le tissu social déchiré en lambeaux?
Face à la forte demande sociale, avec des grèves en cascade, le nouveau PM pourrait-il répondre efficacement aux aspirations du peuple malien qui hâte de voir le vrai changement ?
Ce changement tant attendu ne pourra s'effectuer qu'avec la volonté commune de tous, car c'est tous ensemble que nous pouvons tout, y compris en premier lieu le Kankeletigui, lui-même, car il est la locomotive !
Voltaire disait: " Un roi est comme un tisserand continuellement occupé à regarder les fils de sa toile qui se cassent."
Aliou Touré

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here