Nouveau gouvernement : 11 rentrants, 14 rescapés, 2 revenants et 8 sortants

502

La liste du nouveau gouvernement a été publiée hier soir aux alentours de 19 heures. La remarque est que ce nouveau gouvernement est composé de 11 nouveaux rentrants dont 2 revenants, 16 rescapés, et 8 sortants.

Les 11 nouveaux rentrants sont :
Baber Gano
Kassoum Tapo
Alhassane Ag Hamed Moussa
Ly Taher Drave
Arouna Modibo Touré
Maouloud Ben Kattra
Samba Ousmane Sow
Adama Tiémoko Diarra
Traoré Oumou
Les ministres sortants sont entre autres :
1- Ministre de l’Agriculture : Kassoum Denon

Ministre de l’Education nationale : Pr Kénékouo dit Barthélémy Togo
Ministre de l’Economie numérique et de la Communication, Porte-parole du gouvernement Me Mountaga Tall

Ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat : Ousmane Koné
Ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle : Mahamane Baby
Ministre de la Santé et de l’Hygiène publique : Dr Marie Madeleine Togo
Ministre de l’Aménagement du Territoire et de la Population : Sambel Bana Diallo
. Ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille : Mme Sangaré Oumou Ba

3 Les revenants

Tiéna Coulibaly (ancien ministre de l’Economie et des Finances)
Tiéman Coulibaly (ancien ministre de la Défense)
Les rescapés
Le Premier ministre : Abdoulaye Idrissa Maïga
Ministre des Mines : Pr Tiémoko Sangaré
Ministre de la Sécurité et de la Protection civile : Général de brigade Salif Traoré
Ministre de la Solidarité et de l’Action humanitaire : Hamadou Konaté
Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et de l’Intégration africaine : Abdoulaye Diop
Ministre de la Justice et des Droits de l’homme, Garde des Sceaux : Me Mamadou Ismaël Konaté
Ministre de l’Economie et des Finances : Dr Boubou Cissé
Ministre de la Réconciliation nationale : Mohamed El Moctar
Ministre des Maliens de l’extérieur : Dr Abdourhamane Sylla
Ministre de la Promotion de l’Investissement et du Secteur privé : Konimba Sidibé
Ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières : Me Mohamed Ali Bathily
Ministre de l’Elevage et de la Pêche : Dr Nango Dembélé
Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique : Pr Assétou Founé Samaké Migan
Ministre de l’Equipement : Mme Traoré Seynabou Diop
Ministre du Développement industriel : Mohamed Ali Ag Ibrahim
Ministre du Travail et de la Fonction publique, chargé des Relations avec les Institutions : Mme Diarra Raky Talla
Ministre du Commerce, porte-parole du gouvernement : Abdel Karim Konaté
Ministre de l’Energie et de l’Eau : Malick Alhousseini
Ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable : Mme Keita Aïda M’Bo
Ministre de la Culture : Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo
Ministre de l’Artisanat et du Tourisme : Mme Nina Walett Intallou
Ministre des Sports : Housseini Amion Guindo
Ministre des Affaires religieuses et du Culte : Thierno Amadou Omar Hass Diallo
Ministre de la Jeunesse et de la Construction citoyenne : Amadou Koïta
Rassemblés par O.D.

PROMOTION DU GENRE

Le quota n’est pas atteint

Le nouveau gouvernement violent allègrement la Loi 052 du 18 novembre 2015, instituant des mesures pour promouvoir le genre dans les postes nominatifs et électifs. Alors que le président de la République avait proclamé publiquement et sous les ovations des femmes le 8 mars dernier au Palais de la Culture, on a moins de 30 % dans le nouvel attelage gouvernemental. Sur les 35 ministres que compte le Gouvernement d’Abdoulaye Idrissa Maïga, seulement sept portefeuilles sont confiés aux femmes au lieu de dix.

En tous cas, celle qui est censée de veiller à l’application de la loi a tiré son épingle de jeu. Il s’agit bien de la présidente de la Cafo, Oumou Touré, nommée enfin ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille. En tout cas, les autres femmes se sentent trahies.

Nous-y reviendrons

MD

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here