Opposition politique : La jalousie démesurée de Modibo Sidibé envers Soumaila Cissé

69

Ce n’est plus un secret de polichinelle. L’opposition malienne est divisée et affaiblie à cause de la jalousie démesurée que ressent Modibo Sidibé envers Soumaila Cissé.

L’ancien Premier ministre de Amadou Toumani Touré n’a pas du tout digéré le fait que Soumaila Cissé soit désigné comme chef de file de l’Opposition. D’où cette jalousie démesurée qui affaiblit l’Opposition.  Et c’est cette jalousie qui l’a d’ailleurs poussé à créer un simulacre Opposition dénommée ‘’ le nouveau Pôle politique de Gauche’’(NPP).

Il est important que Van le flic mette un peu d’eau dans son vin. Il doit savoir que le chef de file de l’opposition est la personne désignée par le parti qui a le plus grand nombre de parlementaire parmi les partis qui ont décidé de choisir l’opposition. Mais au cas où tous les partis qui ont choisi l’opposition sont extra parlementaires c’est au parti qui, parmi eux a eu le plus grand nombre de suffrage à l’élection présidentielle de choisir le chef de file. Au sortir des élections législatives, l’Urd est devenue la 3ème force politique du Mali avec plus d’une dizaine d’élu. Alors que le parti Fare de Modibo Sidibé n’a actuellement qu’un seul et unique député. C’est ce qui explique le choix de Soumaila comme chef de file de l’Opposition. Un choix  qui déplait à Modibo Sidibé. Car il s’estime plus coté que Soumi. Bien que ce dernier aussi ayant occupé divers postes de responsabilité (administrative) sauf celui de Premier ministre. A cet effet, Modibo qui rêve d’être le successeur d’IBK n’entend point rester dans l’ombre de qui que ce soit surtout de Soumi Champion. C’est pourquoi il vient de créer récemment un pôle politique de gauche (NPP).

Il veut s’exprimer collégialement dans l’opposition sur certains points mais s’il s’agit des sorties grandioses et très médiatisées qui permettent à Soumi de le supplanter, il préfère rester en marge. C’est pour cette raison et pour une jalousie démesurée  qu’il a préféré ne pas suivre le clan de Soumaila Cissé. Et, il est important de constater qu’à chaque grande occasion, Modibo, un vrai flic, après avoir tâté le pouls de la situation se décide. Jaloux de Soumaila Cissé il ne va jamais céder quoi que ce soit à ce dernier. Il cherche toujours à se positionner pour la suite des événements. Ce climat aura un impact certainement négatif sur le rendement de l’opposition en 2018.

Aliou Touré

 


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here