Adama Tiémoko DIARRA

55

Adama Tiémoko Diarra est désormais le titulaire du ministère de l’Aménagement du territoire et de la Population. Homme discret et efficace, ce titulaire d’un doctorat en hydrologie et ressources en eau a été formé en Ukraine.

Il détient aussi des certificats, notamment en gestion des entreprises (ENI-Bamako) en 1990, en informatique appliquée à la gestion des ressources en eau. Il possède également un certificat d’évaluation économique et financière des projets et programmes d’investissement dans les secteurs de l’eau potable et l’électricité de Montréal (Canada). Expert et consultant dans les projets et programmes, le nouveau ministre de l’Aménagement du territoire et de la Population développe une extraordinaire capacité de travail en groupe et des qualités avérées de manager d’entreprise. Ces collaborateurs retiennent de lui, un cadre consciencieux, rigoureux. C’est un modèle d’abnégation et de don de soi mais surtout un bourreau du travail. Il créé et exploite toutes les opportunités de réussite pour la Société malienne de patrimoine de l’eau potable (SOMAPEP) dont il était le directeur général jusqu’à sa nomination comme ministre.
Il a été, entre autres, expert international en ressources en eau, membre de l’équipe de l’Autorité du bassin du fleuve Niger (ABN), consultant membre de l’équipe d’experts internationaux de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS). Par ailleurs, Adama Tiémoko Diarra a été consultant national au compte de la Direction nationale de l’hydraulique et consultant à la Banque mondiale, chargé de l’étude sur le rôle de l’eau dans l’économie. Il convient de noter aussi que le nouveau ministre en charge de l’Aménagement du territoire a été aussi spécialiste (consultant) régional, chargé, au compte du ministère des Mines, de l’Energie et de l’Eau, de l’élaboration du cadre de création de la Haute autorité de l’eau pour la communauté des Etats sahélo-sahariens (CEN-SAD).
Il est auteur de 7 publications scientifiques dans le domaine de l’énergie, dans des revues scientifiques d’envergure. Il parle bambara, français, russe et anglais. Il est marié et père de deux enfants et consacre son temps libre à la lecture.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here