Forum économique Mali-Tunisie: La BNDA et la CCIM décrochent des accords

70

Dans le cadre de la visite officielle du chef du gouvernement de la Tunisie, Youssef CHAHED au Mali les 5 et 6 avril 2017, le ministère de la promotion de l’investissement et du secteur privé à travers l’Agence pour la promotion des investissements au Mali, en collaboration avec la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM) et le Conseil national du Patronat du Mali, a organisé le jeudi 6 avril à l’hôtel de l’Amitié de Bamako, un forum économique Mali-Tunisie, placé sous le thème d’un partenariat gagnant-gagnant. Ce forum a permis aux opérateurs économiques des deux pays d’échanger et d’explorer les secteurs qui peuvent faire l'objet d'éventuels projets de partenariats avec comme seule ambition, le développement économique du Mali et de la Tunisie. Trois protocoles d’accords entre les deux pays, dont le mémorandum d’entente entre la Banque Nationale de Développement Agricole (BNDA) et la Banque Internationale Arabe de Tunisie (BIAT) d’une part, et le protocole d’accord entre la CCIM et l’UTICA, d’autre part ont été signés.

Le Chef du gouvernement tunisien, Youssef CHAHED a effectué une visite de travail de 48 heures au Mali la semaine dernière. La première du genre depuis sa prise de fonction a été une occasion propice pour dresser le bilan et faire l'état des lieux de la coopération bilatérale entre le Mali et la Tunisie. Le Forum économique Mali-Tunisie a été le cadre de ces évaluations pour se projeter dans l’avenir.

Le Mali et la Tunisie entretiennent d'excellentes relations de coopération. L'on se rappelle encore la visite effectuée en Tunisie par le Président de la République du Mali, Ibrahim Boubacar KEÏTA, (aux premières heures de son accession à la magistrature suprême), dans le cadre des festivités marquant l'adoption de la nouvelle constitution de la République de Tunisie. Un geste fort qui marque un intérêt sans cesse croissant pour le développement des relations entre les deux pays. Deux volets essentiels ont été au programme de cette visite. Un volet politique et un volet économique.

Au plan politique, des rencontres avec les hautes personnalités du Mali notamment avec le Premier Ministre, Modibo KEITA. Des rencontres au cours desquelles, la situation régionale et internationale ainsi que des sujets d'intérêt commun, tels que le terrorisme, la crise libyenne, qui affectent la sécurité et la stabilité de la Tunisie et des pays africains subsahariens, ont été abordées.

Pour le volet économique, le Forum Economique fut organisé dans ce sens, regroupant les acteurs économiques publics et privés tunisiens et leurs homologues du Mali en vue d'identifier les secteurs qui peuvent faire l'objet d'éventuels projets de partenariats et d'examiner les voies et moyens d'y parvenir.

La cérémonie d’ouverture du Forum économique Mali-Tunisie était co-présidée par le chef du gouvernement du Mali, Modibo Keïta et celui de la Tunisie, Youssef CHAHED en présence des membres du gouvernement des deux pays et d’un public nombreux du monde des affaires.

La confirmation de la relance de la coopération tuniso-malienne et la promotion des opportunités d'investissement dans les deux pays constituent un objectif et une priorité pour les gouvernements tunisien et malien. Au cours des différents échanges, opérateurs économiques maliens et tunisiens ont insisté sur la consolidation et la dynamisation des relations de coopération existant entre les deux pays. Il est évident que la Tunisie jouit d'une longue expertise dans plusieurs domaines considérés comme vecteurs de développement et de rayonnement à l'instar de la santé, de l'enseignement supérieur, de la formation professionnelle, de l'aménagement territorial, des technologies de l'information et de la communication. C'est cette riche expérience que la Tunisie cherche à partager dans les domaines suscités, avec les pays subsahariens par le biais des mécanismes de coopération. Cette visite du chef du gouvernement tunisien s'inscrit dans la dynamique impulsée par les autorités des deux pays en vue d'instaurer une nouvelle étape de la coopération entre la Tunisie et le Mali.

Bel exemple de coopération sud-sud

Au cours de la cérémonie d’ouverture du forum économique, le vice-président de la CCIM, Mamadou Baba Sylla a fait savoir qu’il existe entre le Mali et la Tunisie un partenariat très dynamique dans divers domaine de la vie socio-économique. Pour preuve, dit-il, les deux pays échangent régulièrement des délégations et participent aux manifestations économiques organisées de part et d’autre.

« Aussi, la Chambre de Commerce et d'Industrie du Mali vient renouveler à travers la Chambre de Commerce et d'Industrie de Tunis et l'Union Tunisienne de l’industrie du commerce et de l’artisanat (UTICA), son invitation aux entreprises tunisiennes à participer à la 12ème édition de la Foire Exposition Internationale de Bamako (FEBAK), prévue du 21 décembre 2017 au 04 janvier 2018 au Parc des Expositions de Bamako.

Un pavillon à la dimension de la puissance économique de la Tunisie sera mis à la disposition de nos partenaires tunisiens », a-t-il annoncé. La Tunisie suivra-t-elle l’exemple marocain dans ce domaine de coopération économique, pour lui emboiter le pas au Mali? Le site de la FEBAK est l’expression la plus élogieuse de cette coopération entre le Maroc et le Mali, à travers l’apport du Royaume chérifien.

Selon le vice-président de la CCIM, Mamadou Baba SYLLA, le partenariat entre le Mali et la Tunisie aussi a le potentiel nécessaire pour devenir un bel exemple de coopération sud-sud. « De multiples opportunités s'offrent à nos deux pays dans les domaines tels que le tourisme, l'agriculture, le développement des infrastructures, la santé, l'éducation, la création des petites et moyennes entreprises, la communication, la défense, la sécurité et la formation professionnelle.

Vous conviendrez alors avec moi combien sont riches et variés les domaines et secteurs dans lesquels nous envisageons de développer nos relations d'affaires. A l'heure du numérique, le commerce intra africain reste encore avec la portion congrue. C'est pourquoi la Chambre de Commerce et d'Industrie du Mali souhaite organiser en marge de la prochaine Foire Exposition Internationale de Bamako (12ème FEBAK) un Forum des Chambres Consulaires élargi aux Organisations Patronales de l'Afrique en vue d'échanger autour de cette problématique », a déclaré Mamadou Baba SYLLA au nom du président de la CCIM, Youssouf BATHILY.

Enfin, il a fait savoir que le climat des affaires au Mali est très favorable aux étrangers qui ne cessent, d’ailleurs, de s’accroitre au fil des ans. A sa suite, la présidente de l’Union tunisienne de l’Industrie du Commerce et de l’Artisanat (UTICA), Mme Ouided BOUCHAMAOUI abonde également dans le même sens, tout en magnifiant l’excellente coopération bilatérale entre les deux pays.

Dans la même veine, le premier ministre Malien, Modibo KEÏTA a signalé que l’idée de la Banque Malienne de Solidarité est venue de la Tunisie. Il a demandé aux opérateurs économiques d’opérer pour que le socle politique puisse se consolider. En outre, il a mis l’accent sur la loi sur le Partenariat Public-Privé au Mali qui est un instrument de qualité mis à la disposition des opérateurs économiques. Quant au chef du gouvernement tunisien, Youssef CHAHED, il a fait savoir que ce forum permettra de renforcer les relations bilatérales entre les deux pays. Le chef du gouvernement tunisien a informé qu’il est accompagné de 100 chefs d’entreprises tunisiennes dont certaines entreprises ont une dimension internationale.

Après les différents discours, des présentations sur les opportunités d’investissements dans les deux pays ont été faites par le ministre du Développement Industriel du Mali, Mohamed Aly Ag Ibrahim et son homologue tunisien. Dans sa présentation, le ministre Mohamed Aly Ag Ibrahim a insisté sur la nécessité de transformer localement la majorité de la production cotonnière au Mali. Selon lui, le Mali est le 1er producteur de cheptel dans l’espace UEMOA (Union Economique et Monétaire Ouest Africaine) et le 2ème producteur dans l’espace CEDEAO (Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest). Enfin, le système de qualité (Agence Malienne de Normalisation et de Promotion de la Qualité) a été évoqué par le ministre. Au cours de la cérémonie d’ouverture, il y’a eu la signature de trois protocoles d’accord entre les deux pays, parmi lesquels le protocole d’accord entre la CCIM et l’UTICA, celui de la Banque nationale de développement agricole (BNDA) et la Banque Internationale Arabe de la Tunisie (BIAT).

Les Secrets Bancaires

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here